Régionales: l'ex-pilote de F1 Jean-Pierre Jarier dément rejoindre Marion Maréchal-Le Pen

© Photo AFP
L'ancien pilote de Formule 1 Jean-Pierre Jarier dément avoir rejoint l'équipe de la tête de liste FN pour les régionales en Paca, Marion Maréchal-Le Pen.

"Je ne rejoins pas du tout l'équipe de la liste FN je ne soutiens ni le FN ni aucun parti, je ne suis sur aucune liste"


a déclaré à l'AFP l'ancien pilote de F1.
Les responsables frontistes "m'ont demandé si je voulais m'occuper de sécurité routière en Provence-Alpes-Côte
d'Azur", a expliqué l'ancien coureur automobile, reconverti dans ce domaine.

"Je ne le ferai que s'il est bien clair que je n'ai rien à voir avec eux politiquement comme avec aucun parti"


a t-il ajouté.
"Je veux bien travailler pour n'importe quel parti, si on me demande de travailler dans mon domaine, je le fais", a-t-il précisé.
Jean-Pierre Jarier dit avoir rencontré une seule fois la tête de liste FN pour les régionales, Marion Maréchal Le Pen, "mais je n'ai pas parlé politique.

Elle ne m'a pas proposé de place sur sa liste et je n'en veux pas".


Vendredi, RTL avait annoncé ce ralliement, confirmé à l'AFP par l'entourage de Marion Maréchal- Le Pen.
Surnommé "Godasse de plomb" en raison de sa tendance à écraser l'accélérateur, Jean-Pierre Jarier a disputé 134 Grands Prix de F1 entre 1971 et 1983, a fini trois fois sur le podium et réalisé trois pole positions au cours de sa carrière en F1.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections régionales élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter