Réglement de compte à Marseille : l'âge des victimes suscite des interrogations

© France 3 Provence-Alpes
© France 3 Provence-Alpes

Un nouveau règlement de compte a endeuillé la cité phocéenne ce week-end, faisant trois morts dont deux mineurs de quinze ans et une question qui revient: Comment et pourquoi des jeunes mineurs se retrouvent liés au trafic de drogue et sont la cible de règlements de compte. 

Par S.Canetto et R.Papin

kamal et mohammed se trouvaient dans le hall d'entrée de leur immeuble quand ils ont été tués. Leurs agresseurs ont tiré par rafales à l'arme automatique. Ils avaient tout juste quinze ans. Tous les deux étaient peu connu des services de police mais ils étaient inscrits au fichier des affaires judiciaires pour des actes de délinquances. Même si l'enquête de police n'a pas encore livrée ses conclusions, la piste du trafic de stupéfiants est retenu dans cette fusillade par les enquêteurs.

Je n'ai aucun élément qui puisse me laisser penser que ce soit des dommages collatéraux"


a indiqué le préfet de police de Marseille interrogé ce dimanche sur la possibilité que les deux mineurs se soient trouvés au mauvais moment au mauvais endroit, avant d'ajouter

 C'est à l'enquête judiciaire de le confirmer ou pas."  


A Marseille des mineurs sont déjà tombés sous les balles lors de règlements de compte par le passé, notamment en 2011 et 2014 , ils avaient respectivement seize et dix sept ans.



Réglement de compte
Robert Papin

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus