Santé : Pénurie d'anti-venin de vipère dans toute la région PACA

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabien Madigou

Christiane Vignaud a bien cru mourir. Mordue par une vipère, elle est prise en charge par les secours et amenée à l'hôpital de Digne-les-Bains, malheureusement en pénurie de sérum anti-venin. L'antidote, le dernier de la région PACA, sera finalement acheminé de Marseille pour lui sauver la vie.

C'est une pénurie d'ampleur nationale. Le dernier "Viperfav" (un sérum anti-venin de serpent) de la région PACA a été utilisé voilà trois semaines à l'hôpital de Digne-les-Bains. Christiane Vignaud a pu en bénéficier après avoir subi une morsure de vipère. Mais l'ancienne infirmière aura dû attendre plus de 11h avant de recevoir le précieux antidote. Après de nombreux appels téléphoniques, une ambulance part finalement chercher le sérum à l'hôpital Sainte-Marguerite de Marseille ! La Haut-Alpine est sauvée mais il s'en est fallu de peu.

 

Une production arrêtée suite à un changement de "process"

Le laboratoire Sanofi Pasteur, qui fabrique le précieux liquide composé d'immunoglobulines d'origine équipe, a cessé sa production. Raison invoquée : un changement de "process". Joint par téléphone, la responsable communication de Sanofi pour les vaccins affirme que "c'est quelque chose qui est inhérent à la production de produits biologiques. Ces modifications qui doivent être apportées, prennent du temps et parfois plus de temps."  



Mais dans les milieux médicaux que nous avons sollicité, il se dit aussi que le produit n'est pas rentable. Le "Viperfav" nouvelle génération ne devrait pas être commercialisé avant 2019. En attendant, seule solution, importer d'Angleterre un produit quasiment similaire...

Regardez le reportage de Mekioussa Boudjema et Fabien Madigou.

durée de la vidéo: 02 min 18
Pénurie anti-venin de vipère en PACA

Intervenants par ordre d'apparition :
- Christiane Vignaud, Victime d'une morsure de vipère
- Eric Vignaud, Mari de Christiane
- Christèle Chave, Responsable communication pour les vaccins chez Sanofi