Sylvie Goulard, la ministre des Armées, annonce sa démission

Sylvie Goulard avec Emmanuel Macron au salon du Bourget ce lundi. / © Michel Euler / POOL/EPA/MaxPPP
Sylvie Goulard avec Emmanuel Macron au salon du Bourget ce lundi. / © Michel Euler / POOL/EPA/MaxPPP

La Marseillaise Sylvie Goulard, ministre des Armées, vient d'annoncer sa démission. Son nom est cité dans l'enquête sur les assistants parlementaires du Modem. Elle explique que cette décision est prise pour contribuer à "restaurer la confiance dans l'action publique", voulue par le Président Macron

Par Karine Bellifa

L'affaire des assistants parlementaires du Modem va coûter son siège de ministre des Armées à Sylvie Goulard. La Marseillaise vient d'annoncer sa démission. Le nom de cette ancienne euro-députée UDI-Modem est cité dans cette affaire. Sylvie Goulard a précisé ce qui motive sa décision dans un communiqué :

Le Président de la République a entrepris de restaurer la confiance dans l’action publique, de réformer la France et de relancer l’Europe. Cette entreprise de redressement doit l’emporter sur toute considération personnelle. C’est pourquoi j’ai demandé au Président de la République, en accord avec le Premier ministre, de ne plus faire partie du Gouvernement.
 

L'ex-ministre des Armées d'Edouard Philippe précise vouloir démontrer sa bonne foi dans cette affaire :

Dans l’hypothèse où l’enquête préliminaire visant le Modem conduirait à vérifier les conditions d’emploi de mes assistants au Parlement européen, je souhaite être en mesure de démontrer librement ma bonne foi et tout le travail que j’y ai accompli.

Un nouveau gouvernement doit être annoncé avant mercredi 18 heures.

 

Une enquête préliminaire a été ouverte le 9 juin, après un signalement auprès du parquet d'un ancien salarié du Modem, pour déterminer si le parti politique avait ou pas salarié des employés en les faisant passer pour des assistants parlementaires européens. Le patron du Modem, François Bayrou, devenu ministre de la Justice le 17 mai,
a assuré la semaine dernière qu'il n'avait "jamais existé" d'emplois fictifs d'assistants parlementaires européens au sein du MoDem.

Outre M. Bayrou et Mme Goulard, le gouvernement d'Edouard Philippe formé le mois dernier comptait une autre membre du Modem, Marielle de Sarnez, ministre des Affaireseuropéennes.


Une Européenne convaincue

Sylvie Goulard est une Européenne convaincue. D'abord élue députée européenne dans la circonscription Ouest de la France lors des élections de 2009, Sylvie Goulard est réélue en 2014 dans la circonscription Sud-Est. Elle siègeait depuis 8 ans au sein du groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe. A Strasbourg, elle présidait l’intergroupe Extrême pauvreté et droits de l’homme du Parlement européen et était titulaire de la commission des affaires économiques et monétaires (ECON), et membre suppléante de la commission affaires constitutionnelles (AFCO).

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Championnat du monde de para-surf

Près de chez vous

Les + Lus