Réforme des retraites : blocage du dépôt pétrolier de Fos, le trafic maritime fortement impacté

L'accès au dépôt pétrolier de Fos est bloqué depuis ce matin pour protester contre la réforme des retraites. Des bateaux ont mouillé obligatoirement en rade de Fos-sur-Mer en raison de la grève des remorqueurs du port de Marseille.
Les Dockers de Fos bloquent le dépôt.
Les Dockers de Fos bloquent le dépôt. © Jean-François Giorgetti
La grève des agents portuaires de Marseille-Fos et des marins du remorquage se poursuit. L'accès au dépôt pétrolier de Fos a notamment été bloqué dès 4h30 ce vendredi 17 janvier. 
Les camions sont à l'arrêt à côté du dépôt pétrolier de Fos.
Les camions sont à l'arrêt à côté du dépôt pétrolier de Fos. © Jean-François Giorgetti / FTV

700 camions par jour

Les poids-lourds sont à l'arrêt à proximité de l'entrée du dépôt. La route de l'Audience a notamment été fermée à la circulation.
Longue file continue de poids-lourds avant le dépôt pétrolier de Fos.
Longue file continue de poids-lourds avant le dépôt pétrolier de Fos. © Jean-François Giorgetti / FTV

"L'endroit est stratégique. 700 camions par jour viennent pour alimenter toute la région. Le but est de continuer à peser pour demander le retrait de la réforme", indique Eric Delaporte, délégué syndical marin CGT.

Les agents portuaires ont arrêté le travail depuis 72 heures. De leur côté, les marins du remorquage ont démarré leur mouvement jeudi 16 janvier.

Une cinquantaine de bateaux au mouillage 

Les grévistes se sont également mobilisés ce vendredi matin devant le siège social du port. Le trafic maritime est fortement impacté par cette grève. 

En rade de Fos-sur-Mer, une cinquantaine de bateaux mouille au large. Certains sont en attente de chargement, d'autres de déchargement de leur cargaison.

"Nous sommes dans la continuité du mouvement. Il risque de durer au minimum jusqu'à mardi. Au niveau du port, si certains veulent rentrer sans remorquage, c'est risqué", explique Pascal Galeote, secrétaire CGT du grand port maritime de Marseille.

L'action devrait être reconduite la semaine prochaine.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
retraites économie grève social