Les arboriculteurs des Bouches-du-Rhône redoutent la vague de froid

Une vague de froid est annoncée sur le sud à partir de ce lundi, les arboriculteurs sont tout particulièrement inquiets pour les arbres fruitiers qui sont en plein floraison. En cas de gel, c'est toute la future récolte qui est menacée.

En Provence, les arbres fruitiers sont déjà en fleurs. A Tarascon, les abricotiers offrent au regard de magnifiques paysages annonciateurs du printemps... Mais la vague de froid qui est annoncée à partir de ce lundi 26 février sur les Bouches-du-Rhône donne déjà des frissons aux arboriculteurs.

S'il est aisé de protéger du froid les productions sous serres, l'affaire est beaucoup plus compliquée pour les arbres en fleurs très exposés. Impossible en fait. Les agriculteurs ne peuvent que compter sur une météo clémente. Des températures nocturnes négatives pourraient anéantir d'un seul coup toute la récolte de l'année. 

Aspersion anti-gel


"L'arbre en lui-même ne risque rien, explique Valérie Martel, arboricultrice de Tarascon, on a opté pour un système anti-gel par aspersion. Avec l'eau, ça va faire une pellicule de protection de glace sur la végétation. La température est à zéro et c'est ce qui va permettre que le fruit et la fleur ne gèlent pas." On traite donc le mal par le mal en quelque sorte. Mais l'opération est délicate. La fleur qui porte le fruit ne résiste pas au gel. Une seule gelée suffit pour qu'elle soit perdue et le fruit en gestation avec elle.
"C'est le travail de toute année qui en jeu", nous dit l'agricultrice, qui s'apprête cette semaine à passer de mauvaises nuits. 

Reportage de Jean-Louis Boudart et Gaelle Carra à Tarascon : 

(Intervenants ; Valérie Martel, arboricultrice à Tarascon, Pauline Martel arboricultrice)

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité