Papeterie Fibre Excellence : un procès reporté, des salariés en colère, une filière inquiète

Pollution de l'eau, pollution de l'air... C'est un beau palmarès qu 'affiche l'usine de Tarascon, Fibre Excellence. La papeterie est accusée de rejets polluants. Son procès devait débuter ce mardi. Il est reporté, pas la grève des salariés. 
Fibre Excellence, l usine de pâte à papier qui appartient à un groupe canadien, voit son procès reporté au 6 janvier 2021, pour demande de supplément d'enquête. Un report qui satisfait tout le monde. Il manquait des PV de constatation et des assignations envoyées à l'usine. 

Basée à Tarascon, la papeterie est accusée de générer de la pollution atmosphérique et  d'émettre "des substances polluantes", notamment des métaux lourds et des gaz oxydes d'azote. L'usine est classée "Seveso" en raison de sa dangerosité potentielle.

Usine à l'arrêt, salariés en grève

En parallèle de la procédure en justice, l'usine est en grande difficulté économique. Elle demande aux salariés des "efforts", afin de pouvoir continuer son activité. Elle demande de revoir le volet social et évoque des baisses de pouvoir d'achat, ce que refusent les salariés.
Depuis lundi 21 septembre, des salariés de l'usine sont en grève. 70% selon les grèvistes, sur les 270 CDI qu'emploie l'usine de Tarascon. Les personnes engagées dans ce mouvement social dénoncent des régressions sociales et demandent l'embauche de 15 personnes.
Aujourd'hui, l’usine de Fibre Excellence Tarascon a arrêté sa production pour une durée indéterminée voire définitive. Les risques de cessation de paiements et de fermeture totale du site sont à ce jour extrêmement élevés.

La filière bois est inquiète 

Les professionnels du bois s'inquiètent d'une éventuelle fermeture de l'entreprise. Il faut souligner que Fibre Excellence est un très grand consommateur de bois. Si les commandes de bois diminuent, ce serait une catastrophe pour la filière bois du sud de la France. Le Grand sud fournit 600 000 tonnes de bois à Fibre Excellence.

On réclame de ne pas être oublié, nous, les exploitants forestiers !

Serbois Exploitation (dans le 05)

Avec l'arrêt de l'activité de Fibre Excellence, 3000 emplois indirects sont en jeu, dans des centaines entreprises qui fournissent le bois à l'usine.
Chez Serbois Exploitation, dans les Hautes Alpes, 80% de leur chiffre d'affaires dépend de Fibre Excellence. L'exploitation emploie 8 personnes, du bucheron à la secrétaire en passant par les conducteurs d'engins. 

Nous interpelons les élus. Il faut trouver une solution au sein de l'entreprise pour éviter une catastrophe économique dans la filière bois. On entend parler de cessation de paiement... ce que nous avons livré il y a 2 mois ne sera peut-être pas payé.

Serbois Exploitation

Le secteur craint que l'usine ne redémarre jamais. 

Lettre des exploitants forestiers aux élus 
Mesdames, Messieurs, Depuis ce matin, l’usine de Fibre Excellence Tarascon a stoppé tous ses approvisionnements et arrêté sa production pour une durée indéterminée, voire définitive. Les risques de cessation de paiement et de fermeture totale du site sont à ce jour extrêmement élevés. Par le courrier ci-joint, nous souhaitons vous alerter sur la catastrophe incommensurable que ce scénario impliquerait pour notre filière bois, nos emplois et notre forêt. Nous en appelons à tous, responsables institutionnels et politiques, pour tout mettre en œuvre pour empêcher ce désastre économique et écologique. Restant à votre disposition et comptant sur votre soutient, veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de nos sentiments dévoués.
Au nom de tous les adhérents du Syndicat SEFSAM Au nom de tous les adhérents du Syndicat FNB GARD LOZERE LE PRESIDENT Monsieur Jean-Louis MARSANDE LA PRESIDENTE Madame Nathalie DONNADIEU
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie