Tarascon : Fibre Excellence annonce son dépôt de bilan

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nathalie Deumier/Sidonie Canetto

Après 10 jours de grève, le conflit a pris fin ce jeudi à Fibre Excellence à Tarascon. Ce vendredi , l'entreprise annonce son dépôt de bilan. 

Fibre excellence, l'entreprise de pâte à papier à Tarascon a annoncé ce matin, son dépôt de bilan.



"Les services de l’État, mobilisés depuis plusieurs jours autour de la situation de l’entreprise Fibre Excellence à Tarascon, prennent acte de la décision de ses dirigeants de se déclarer en cessation de paiement, et de placer l’entreprise sous la protection du tribunal de commerce" annonce la préfecture des Bouches-du-rhône.



Le siège de l'entreprise étant à Toulouse, le dépôt de bilan sera remis au tribunal de commerce de la ville rose. 



"C’est pourquoi, dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire qui pourrait être ouverte dès la semaine prochaine par le tribunal de commerce de Toulouse, un soutien exceptionnel serait apporté à l’entreprise et aux acteurs de la filière directement impactés", annonce la préfecture des Bouches-du-Rhône.

Sortie de conflit

Ce jeudi, la direction de Fibre Excellence a pris acte du rejet par le personnel du "volet social du plan de survie". Ce volet projetait des baisses de salaires générales.

Ce projet étant abandonné, les syndicats ont accepté la reprise du travail, jeudi 1er octobre, en fin de matinée.



Le protocole de fin de grève, que l'AFP a pu consulter, précise que "si la production peut reprendre, l'entreprise ne déclare donc pas la cessation de paiement à ce jour au tribunal de commerce comme initialement envisagé".



Dans l'accord signé jeudi, la direction s'engage à reprendre les négociations "lorsqu'un accord de financement sur le projet Biowatt (turbine, évaporateurs, chaudières) aura été signé".



Le financement de ce projet de turbine, qui produirait de l'électricité grâce au bois, est en cours de négociation avec des représentants de l'Etat.

 
 

L'entreprise a été bloquée pendant dix jours. Les syndicats CGT et CFDT, d'accord pour la reprise, ont été finalement rejoints par Force Ouvrière. 



A Tarascon, l'usine emploie 270 salariés et achète environ 1,2 million de tonnes de bois chaque année pour produire de la pâte à papier, selon le Syndicat des exploitants forestiers et scieurs Alpes-Méditerranée.



Mercredi, les professionnels de la filière bois s'étaient mobilisés en nombre, inquiets de voir des milliers d'emplois menacés en cas de dépôt de bilan de l'usine. .

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité