Tarascon : un important trafic de drogue démantelé dans la cité des Ferrages

© Gérard Julien
© Gérard Julien

Plusieurs vagues d'interpellations ont été menées à Tarascon ces deux dernières semaines dans le cadre d'une vaste opération policière pour démanteler des trafics de drogue dans la cité des Ferrages. 12 personnes ont été écrouées, et 5 sont encore jugées en comparution immédiate ce vendredi.

Par Annie Vergnenegre

Les Ferrages, c'est devenu le quartier "chaud" de Tarascon. Preuve en est la vaste opération de police menée ces deux dernières semaines dans la cité pour lutter contre les trafics de drogue. "Même dans une ville calme et peu criminogène comme Tarascon, les trafics se développent et ils sont très rémunérateurs", note le procureur de la République Patrick Desjardins. 

10 suspects sous les verroux​


La semaine dernière, un vaste coup de filet a permis d'interpeller dans un premier temps 12 personnes, soupçonnées d'être impliquées dans ce trafic, du revendeur au responsable de secteur. Deux ont été remises en liberté. Un mineur de 17 ans, originaire de Marseille et très actif dans ce trafic a été jugé par un juge des enfants et placé en détention. Deux hommes ont également été jugés en comparution immédiate, et condamnés à 8 mois et 15 mois de prison ferme. 

Sur les sept autres personnes présentées à la juge chargée de l'affaire vendredi dernier, deux ont été placées sous contrôles judiciaires et cinq placées en détention. 

Tentatives de reprise du trafic


"Il est intéressant de voir que dans les heures qui ont suivi ces interpellations, et pendant les gardes à vue, il y a eu tentative de reprise du trafic, note le procureur Desjardins, qui précise  :

Il y a eu des échanges de coup de feu dans la cité, deux personnes d'Istres ont été interpellées et placées en détention pour "vols avec violence" contre une personnes impliquée dans le trafic.

Cela porte à douze le nombre de suspects écroués. Une information judiciaire a été ouverte et lundi, les investigations ont conduit à l'interpellation de cinq personnes qui tentaient de reprendre en main le réseau démantelé. "Elles ont été interpellées au même endroit, elles sont actuellement en cours de jugement, indique le procureur de Tarascon.

Trafic de grande envergure


"Il s'agit d'un trafic de cocaïne et de cannabis de grande envergure, souligne le magistrat, 50 000 euros ont été saisis en numéraire, deux établissements issus du trafic ont été fermés et il y a toujours des trafiquants qui tentent de reprendre le tête du réseau". L'enquête se poursuit et pourrait donner suite à de nouvelles interpellations. C'est la plus grosse opération policière que la ville ait connue depuis longtemps.

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus