Bouches-du-Rhône : les pompiers de la région en aide aux sinistrés des Antilles

Ils ont décollé hier soir pour les Antilles, où ils devraient pouvoir rejoindre les sinistrés de l'île Saint-Martin durement touchés par l'ouragan Irma. Les 65 pompiers auront comme objectif de rechercher les victimes et de venir en aide à la population. 

Ils ont décollé hier soir... Les 65 pompiers de Paca et du Tarn se sont envolés pour la Guadeloupe, avant de rejoindre l'île Saint-Martin, afin de venir en aide aux sinistrés de l'ouragan Irma.
Ils viennent des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse, des Alpes-Maritimes et du Tarn... Ils sont en tout 65 hommes et femmes des services de secours. Parmi les sapeurs-pompiers, des marins pompiers de Marseille également, et des équipes spécialisées dans les secours de catastrophes. 
Avec eux : 6 tonnes de matériels pour leur permettre d'être autonomes pendant une quinzaine de jours.
Leur mission première : la recherche des victime et l'aide aux populations.

"José" va perturber les secours

Mais les conditions seront difficiles avec l'approche d'un nouvel ouragon, José, classé 3 sur l'échelle de 5. Les liaisons maritimes entre la Guadeloupe et les iles de Saint-Barthélemy et Saint-Martin ont été coupées cet après-midi en raison des conditions climatiques qui se détériorent. 
Ce vendredi 8 septembre, les conditions climatiques se détériorent et les Îles du Nord sont passées en vigilance orange cyclonique. Cela signifie qu'aucun bateau ne partira de Pointe-à-Pitre
a informé la préfecture de Guadeloupe dans un communiqué.
Les rotations aériennes, pour l'instant maintenues, "sont en priorité affectées à l'envoi des secours, des forces de l'ordre ainsi que des vivres", précise encore le communiqué.
65 pompiers de la région Paca et du Tarn sont partis rejoindre les sinstrés de l'île Saint-Martin pour leur venir en aide ©France 3 Provence

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité