• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Vigilance rouge canicule dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse, ce qu'il faut savoir

Les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse ont été placés jeudi 27 juin 2019 an vigilance rouge canicule. / © Karl-Josef Hildenbrand / dpa / AFP
Les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse ont été placés jeudi 27 juin 2019 an vigilance rouge canicule. / © Karl-Josef Hildenbrand / dpa / AFP

C'est une première en France, depuis la mise en place du système de vigilance canicule en 2004. Deux départements de la région Paca, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône passent en alerte canicule rouge, niveau d'alerte maximale. Des mesures exceptionnelles viennent d'être prises par l'Etat.

Par NR, JP avec AFP

C'est le niveau 4 du plan national canicule. Elle nécessite selon le gouvernement une mobilisation maximale des pouvoir publics et une attention particulière de chacun. 

Certaines activités pourraient être arrêtées. Les préfectures des deux départements concernés vont activer une Cellule Interministérielle de Crise.

Des mesures exceptionnelles prises

Lors d'une conférence de presse, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a décliné des mesures exceptionnelles prises pour cette situation caniculaire inédite en France :
  • Les établissements médicaux-sociaux vont activer leur plan bleu.
  • Les sorties scolaires et les événements festifs, sportifs et cultuelles seront annulés ou reportés demain et dans les prochains jours, sauf s'ils se déroulent dans des lieux frais.
  • Les préfets vont activer les cellules de crise. Des mesures d'interdiction ou de restriction de rassemblement vont être prises par les responsables de l'Etat.
  • Les maraudes vont être renforcées pour prendre en charge les personnes précaires.
A Carpentras (Vaucluse), ville la plus chaude de France jeudi 27 juin avec 45°C, la mairie a anticipé les choses, des mesures sont déjà en place. Des distributions d'eau pour les sans-abris sont organisées, les écoles seront également fermées vendredi 28 juin.

A Marseille, la ville ouvrira toutes ses piscines et les musées municipaux gratuitement vendredi 28 et samedi 29 juin pour accueillir la population

Une canicule avérée exceptionnelle

Ce niveau correspond à une canicule avérée exceptionnelle, très intense et durable. 

Cette vigilance rouge est valable de vendredi 10 heures à samedi 6 heures. Selon Météo France, la chaleur sera exceptionnelle : on atteindra fréquemment 42 à 45 °C et des records absolus de températures maximales pourraient être battus.

Sécheresse et difficulté d'approvisionnement en eau potable possibles

Avec des conséquences possibles dans différents secteurs selon les lieux : sécheresse, difficulté d'approvisionnement en eau potable, saturation des hôpitaux ou des pompes funèbres, pannes d'électricité, ou encore des feux de forêts. 

Agnès Buzyn a renouvelé les consignes "vis-à-vis de tous les publics" afin d'"éviter des morts et des passages aux urgences inutiles".
    
Elle a appelé ceux qui sont "dans le déni de cette chaleur extrême" à éviter des "comportements à risque" comme "faire du jogging entre midi et 14h", "laisser les enfants dans la voiture pour une course rapide" ou "sans casquette en plein air".

Les enfants particulièrement surveillés

"Mon inquiétude est que nous voyons augmenter aujourd'hui le nombre d'appels au SAMU, à SOS médecins, le nombre de passages aux urgences. Les organismes commencent à souffrir", a déclaré la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur France 2. Mercredi 26 juin, le volume d'activité des urgences est resté normal, selon l'AP-HP.
    
Les enfants sont particulièrement surveillés. Des communes ont fermé les écoles primaires, d'autres demandé aux parents qui le pouvaient de garder les enfants à la maison.

Le ministère de l'Intérieur invite notamment à arrêter toute activité physique, à protéger les personnes les plus fragiles ou encore à vous mouiller le corps plusieurs fois par jour.

"Chacun d'entre nous est menacé"

Dans son bulletin de suivi, Météo-France donne des consignes pour les cas de vigilance rouge, rappelant que "chacun d'entre nous est menacé, même les sujets en bonne santé".

Météo-France rappelle les symptômes d'un coup de chaleur: "une fièvre supérieure à 40°C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance".

Les pompiers des Bouches-du-Rhône appellent d'ailleurs à la plus grande prudence pour éviter tout départ d'incendie.

Ils multiplient aussi les messages sur les réseaux sociaux avec des préconisations à suivre: s'hydrater, éviter l'alcool, limiter les efforts physiques, et les sorties aux heures les plus chaudes, enfin penser à donner et prendre des nouvelles des proches, notamment des plus fragiles : personnes âgées ou jeunes enfants. 

Répercussion sur la SNCF et la Coupe du Monde Féminine

La SNCF a annoncé un ralentissement de la circulation sur certaines lignes en raison de risque de déformations des caténaires et des voies.

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a lui annoncé interdire pour "quelques jours" le transport des animaux.

Une canicule qui pourrait aussi avoir des répercussions sur le déroulé des matches de la Coupe du monde de football féminin. Des "pauses fraîcheur" de 3 minutes pourraient être déclenchées pendant les quarts de finale qui débutent ce jeudi soir. 

A Marseille, la circulation différenciée a été mise en place jeudi 27 juin.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jérôme Viaud (06), maire de Grasse revient sur la dégradation de sa permanence

Les + Lus