De plus en plus de blessures pour les randonneurs de la Sainte-Victoire

Vous aimez parcourir les sentiers de randonnée ? Humer le thym sauvage en pleine nature ? Vous n'êtes pas le seul. La randonnée génère de plus en plus d'accidents, notamment sur la Sainte-Victoire.

95 interventions pour secourir des blessés sur la montagne Sainte-Victoire en 2015 (dont 20 en hélicoptère), c'est deux fois plus qu'en 2010. Pour aller chercher celui qui s'est blessé ou qui fait un malaise sur ces chemins escarpés, il existe le GRIMP, le groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux (GRIMP). Des pompiers d'élite au nombre de 80 dans les Bouches-du-Rhône.

Les accidents peuvent être liés au parapente, au VTT ou aux activités de paroi. Mais la moitié se produit simplement en marchant. Particularité de la Sainte-Victoire : en quelques mètres, on peut passer du niveau facile au niveau très dangereux. Les randonneurs viennent avec de mauvaises chaussures, oublient de prendre un chapeau, de l'eau, une lampe de poche et un pull pour la tombée de la nuit. Ils ne regardent pas les prévisions météo et surtout : oublient de repérer leur chemin !

Lorsque l'accident arrive, il faut déjà avoir un téléphone portable et du réseau pour appeler les secours. Si c'est le cas, les pompiers voudront savoir où se situe la personne à secourir. Mission très difficile... Notre smartphone tellement décrié se transforme alors en "outil qui peut sauver la vie". Les pompiers conseillent vivement d'installer une application de type GPS de randonnée. 

Ces missions peuvent être dangereuses pour les secours eux-mêmes, notamment lorsqu'ils interviennent en hélicoptère, avec un vent violent ou dans le brouillard.
 

En 2015 également, 62 personnes ont été secourues dans les calanques, 28 dans les Alpilles et 25 sur la Côte Bleue. 5 personnes sont décédées sur la montagne Sainte-Victoire et deux dans les Alpilles. 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité