Déjà 1.000 kits de conversion au bioéthanol subventionnés par la Région PACA

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gregory Bustori
Au moment de passer à la pompe, l'éthanol 85 garde une excellente réputation avec des tarifs autour de 0,70 euro dans les stations-service.
Au moment de passer à la pompe, l'éthanol 85 garde une excellente réputation avec des tarifs autour de 0,70 euro dans les stations-service. © France Télévisions

Pour lutter contre la hausse des prix du carburant, certains automobilistes décident de convertir leur moteur au bioéthanol. Un dispositif aidé par la Région qui a déjà permis d’équiper 1.000 véhicules.

La courbe monte dru, et elle pourrait continuer ainsi. Les prix de certains carburants atteignent des records historiques. Le gazole coûtait par exemple 1,05 euro à la fin du mois de janvier 2006. Quinze ans après, il flirte avec un record absolu à 1,60 euro. Seul le E85, le bioéthanol, résiste à une telle flambée des prix.

Les kits de conversion sont des boîtiers capables de faire rouler un moteur à essence avec du bioéthanol. Il sont à faire installer par un professionnel habilité. De quoi se soustraire, à la pompe, aux carburants dits classiques, sans définitivement exclure leur usage. Même après cette installation, les utilisateurs peuvent toujours continuer de faire le plein avec leur carburant habituel. Un moyen de pallier à l’absence de E85 dans une station service, ou d’aller réaliser un voyage en Italie, alors que le pays n’a pas développé cette solution énergétique.

Un carburant plus accessible ?

Beaucoup moins polluant, le bioéthanol est produit dans des bioraffineries à partir de végétaux. Les professionnels azuréens constatent un regain d’intérêt pour ce dispositif quelque peu récent. A Menton, le propriétaire du garage OBD, spécialisé dans l’optimisation des moteurs, précise le succès du E85 : « Depuis à peu près 1 an et demi, il y a une grosse demande dûe prix du carburant qui est très intéressant à la pompe. Aujourd’hui, il y a environ 1850 pompes sont équipées en France où l’on peut se servir en carburant éthanol. » Environ 270 points de distribution sont accesibles dans notre région.

 

Du côté des consommateurs, ce choix de conversion se fait davantage à vitesse grand V avec les cours actuels du pétrole, notamment dû à une reprise économique importante après des mois de crise sanitaire. Philippe, au volant de son coupé Renault Megane n’y voit que des avantages. Il a franchi le pas il y a plus d’un an : « le carburant est en train d’augmenter, il est aussi polluant. A ce jour, ça consomme 15% de plus, mais en fait, on ne le voit complètement pas passer. A 0,60 ou 0,70 euro le litre, pour moi, le kit a été payé en trois mois et aujourd’hui la voiture marche mieux en plus. »

250 euros d’aides de la Région

L’installation ne prend que quelques heures sur un véhicule, et coûte entre 800 et 1.000 euros. La Région a voté un dispositif d’aides en octobre 2018 pour accompagner cette transition énergétique. Actif depuis le 1er janvier 2019 dans le cadre du Plan climat régional « une COP d’avance », le Chèque Transition Bioéthanol d’une valeur de 250€ est destiné aux habitants, entreprises et associations, en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Encore 9.000 kits à financer

Une enveloppe budgétisée à hauteur de 2,5 millions d’euros prévoit de financer 10.000 kits au total. A ce jour, les habitants de la Région ont sollicité la subvention de seulement 1.000 kits, soit 10% à peine des crédits alloués.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.