Direct municipales. Une candidate “En marche” du Var reçoit des chaussures en cadeau; de Toulon à Nice dernières infos

Chaussure déposées au pied de la permanence de Cécile Muschotti (LREM) à Toulon / © Flore Fenouillet FTV
Chaussure déposées au pied de la permanence de Cécile Muschotti (LREM) à Toulon / © Flore Fenouillet FTV

Dans ce direct hebdo : 24 nuances d'étiquettes, "Député godillot" La République en marche à Toulon, dernières investitures des Les Républicains, des alliés se séparent à Mougins, accusation d'usurpation d'identité à Menton contre Olivier Bettati ► Les dernières infos de la campagne en Côte d'Azur.

Par Coralie Becq

Dans ce direct hebdomadaire retrouvez :

  • La circulaire Castaner, ne parlez plus d'étiquette mais de "nuances politiques".
  • LEF, UDE, on se perd dans les sigles des soutiens de Patrick Allemand.
  • Toulon : pas encore candidat mais le site de campagne d'Hubert Falco serait en construction.
  • Philippe Vardon (Rassemblement National) présente son programme pour Nice et David Rachline (maire de Fréjus) l'accompagne.
  • A Nice, Rudy Salles ne veut pas figurer dans l'équipe municipale de Christian Estrosi.
  • La liste complète des candidats investis par Les Républicains dans les Alpes-Maritimes.
  • Divorce entre deux familles liées par la politique à Mougins et accusation d'usurpation d'identité à Menton.

"Député godillot" : quand l'insulte politique préférée de nos élus revient à Toulon


► Dans l'actualité politique toulonnaise, la candidate LREM Cécile Muschotti, a reçu des chaussures en "présent" devant sa permanence. Cadeaux déposés par des manifestants (contre la réforme des retraites) qui souhaitaient critiquer "les députés godillots".

Permanence de Cécile Muschotti à Toulon, des manifestants déposent des chaussures pour dénoncé une "députée godillot" / © Flore Fenouillet FTV
Permanence de Cécile Muschotti à Toulon, des manifestants déposent des chaussures pour dénoncé une "députée godillot" / © Flore Fenouillet FTV

Cette expression est utilisée pour qualifier un député qui suit sans sourciller la ligne du parti, c'est un terme bien évidemment péjoratif pour critiquer le manque de libre arbitre des députés. La député et candidate aux élections municipales de 2020 à Toulon a communiqué sur les réseaux sociaux pour dénoncer cet événement. Selon elle, il ne faut pas confondre son mandat de député et sa candidature aux élections municipales : 

En tant que candidate aux municipales, ce n’est pas le sujet. Celui-ci porte sur le projet toulonnais et rien que toulonnais. Il est donc inutile de venir à la permanence de campagne sauf à confondre élections municipales et débat national, et vomir une haine gratuite - Cécile Muschotti candidate LREM à Toulon. 

La circulaire Castaner, ne parlez plus d'étiquette mais de "nuances politiques"

La circulaire relative à l'attribution des nuances politiques aux candidats aux élections municipales et communautaires des 15 et 22 mars est sortie ce 3 février. Ainsi dans les villes de plus de 3500 habitants, les candidats se verront attribuer une "nuance" et peuvent y ajouter une étiquette. 
Cet éventail se décline en 24 nuances : dans le graphique ci-dessous retrouvez toutes les nuances.
Elles sont toutes au même "niveau" avec un chiffre de 100 pour l'instant. 
 

 

A noter que la nuance "DIV" est attribuée aux candidats inclassables. Le ministre de l'intérieur Christophe Castaner précise :

Vous l'attribuerez avec discernement pour éviter qu'une multiplication de candidats classés DIV ne se traduise par une hausse inconsidérée des voix et des pourcentages de cette nuance qui serait susceptible d'altérer en partie le sens politique du scrutin en sous-estimant les principaux courants politiques - Circulaire 44929 du 3 février 2020

Cette circulaire s'adresse aux préfets qui enregistre les candidatures et vont devoir qualifier les candidats et leurs listes. 

LEF, UDE, on se perd dans les sigles des soutiens de Patrick Allemand 

L'UDE, l'Union des Démocrates et des Ecologistes, qui soutenait la liste de Patrick Allemand : Nice au Coeur vient de se scinder en deux. C'est donc l'association LEF qui soutient désormais l'opposant à la mairie de Nice. 
 
Dans le communiqué sur les réseaux sociaux le bureau national explique vouloir prendre ses distances avec certains membres accusés d'escroquerie. 

Toulon : pas encore candidat mais le site de campagne d'Hubert Falco serait en construction.

Le nom de domaine n'est plus disponible, si vous souhaitiez réserver "HubertFalco2020" c'est trop tard.
Le maire de Toulon Hubert Falco ne s'est pas encore déclaré (il a jusqu'au 27 février pour le faire) mais le site est réservé, au cas ou... Un de ses opposants : a pisté l'activité numérique du maire sortant et aurait même trouvé un début de programme. Cet URL renvoie aujourd'hui sur la page wikipedia de Toulon, l'administrateur a dû se rendre compte de la boulette. 
 
 

Philippe Vardon présente son programme pour Nice avec David Rachline 

Philippe Vardon le 5 février 2020 à Nice pour son programme / © Photo fournie par le candidat
Philippe Vardon le 5 février 2020 à Nice pour son programme / © Photo fournie par le candidat
 Ce mercredi 5 février, Philippe Vardon expose son programme à ses militants (une centaine de places assises) dans le théâtre de la Tour quartier Garbella. 
 
Il est accompagné de David Rachline, maire sortant et candidat à Fréjus. Une présentation aux allures de meeting, Philippe Vardon raille le bilan de son adversaire (le maire de Nice : C. Estrosi). Concernant le programme, les thèmes sont ceux du Rassemblement National : sécurité, imposition, commerce locale... Le détail des propositions dans l'article complet. 

Rudy Salles ne veut pas figurer dans l'équipe municipale de Christian Estrosi

A 65 ans, l'un des plus anciens compagnons de route de Christian Estrosi, Rudy Salles a " décidé de ne pas être présent sur la prochaine liste de mon ami. Cette décision a été mûrement réfléchie."
 

Dans son communiqué et sur les réseaux sociaux, l'élu précise sa décision de ne pas figurer sur la liste du maire candidat aux municipales de mars prochain."il m’est apparu important de reconsidérer la forme de mon engagement public. C’est pourquoi, en conscience, j’ai décidé, en accord avec le Maire, de ne pas renouveler mon mandat d’élu."

Nice c’est plus que ma ville c’est ma passion. J’y suis né, j’y ai grandi, j’y ai fondé mon foyer. J’y ai exercé des mandats d’élu municipal, régional et de parlementaire avec la fierté de représenter Nice et les Niçois. Cette passion je l’ai au cœur et jamais elle ne me quittera - Rudy Salles.

Les Républicains

En début de semaine, se tenait la dernière commission départementale d'investiture du parti Les Républicains (pour les villes de moins de 30 000 habitants). De son côté la commission nationale a examiné les plus grosses villes.
Sans surprise Jean Leonetti à Antibes et Jerôme Viaud à Grasse reçoivent le soutien du parti.
Dans les Alpes-Maritimes, trente-sept candidats étaient déjà investis depuis décembre dans les communes de moins de 30 000 habitants.
Dans la quasi totalité des cas ce sont des maires sortants qui se représentent.

Face à La République En Marche qui est incapable de s'implanter localement notre mouvement politique est bien ancré dans les territoires et représente plus que jamais la seule force d'alternance. Eric Ciotti - Président des Républicains des Alpes-Maritimes.

Voici les nouvelles candidatures, cette fois la liste est complète :
 
Communiqué de presse LR investiture pour les municipales 2020 dans les villes de moins de 30 000 habitants / © Communiqué de presse LR
Communiqué de presse LR investiture pour les municipales 2020 dans les villes de moins de 30 000 habitants / © Communiqué de presse LR
Communiqué 2/2 de presse LR investiture pour les municipales 2020 dans les villes de moins de 30 000 habitants / © Communiqué de presse LR
Communiqué 2/2 de presse LR investiture pour les municipales 2020 dans les villes de moins de 30 000 habitants / © Communiqué de presse LR

Mougins

A Mougins, le maire sortant Richard Galy (Les Républicains) se représente pour un troisième mandat.
Photo officielle du candidat aux élections municipales 2020 de Mougins Richard Galy / © Photo officielle fournie par le candidat Richard Galy
Photo officielle du candidat aux élections municipales 2020 de Mougins Richard Galy / © Photo officielle fournie par le candidat Richard Galy
Face à lui, Françoise Duhalde-Guignard ancien conseillère municipale démissionaire en 2018. Il se trouve que Françoise Duhalde Guignard est la fille de l'ancien maire Roger Duhalde (de 1970 à 2001). Richard Galy était adjoint de Roger Duhalde en 1995 et Françoise Duhalde Guignard était elle même adjointe de Richard Galy. Le divorce est donc consommé, desormais ce sont deux adversaires dans la course à la mairie de Mougins.  
 
Face à ces deux listes de droite, une liste unie de gauche s'est constituée "Mougins Autrement" menée par Jean-Jacques Brégeaut, soutenue par Europe Ecologie les Verts, le Parti Socialiste et le Parti Communiste. Françoise Duhalde Guignard invite les candidats a un débat dans une lettre ouverte en date du 30 janvier 2020. 

Menton : Usurpation d'identité ?

A Menton, le collectif #Mentondemain dénonce une usurpation d'identité de nom de collectif. Le candidat Olivier Bettati a créé un site internet (en maintenance) et une page Facebook du même nom depuis le 30 janvier.
 
Post facebook de Menton Demain de Olivier Bettati en date du 31 janvier / © Capture écran de Facebook de O. Bettati
Post facebook de Menton Demain de Olivier Bettati en date du 31 janvier / © Capture écran de Facebook de O. Bettati
Or, le collectif écologique revendique la paternite de ce nom depuis plus longtemps, l'un de leur post Facebook, par exemple, date du 15 décembre.
Le #Mentondemain sur le compte facebook de Menton demain / 06 Est Ecolo / © Le #Mentondemain sur le compte facebook de Menton demain / 06 Est Ecolo
Le #Mentondemain sur le compte facebook de Menton demain / 06 Est Ecolo / © Le #Mentondemain sur le compte facebook de Menton demain / 06 Est Ecolo
Contacté, Olivier Bettati dit ne pas être au courant de ce collectif et explique que ce nom est désormais déposé à l'INPI depuis le début de la campagne  : 

Je ne savais pas, je m'excuse, mais je suis ravi que nous soyons sur la même longueur d'onde avec cette liste (au moins concernant le slogan) - Olivier Bettati candidat DVD à Menton

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus