La grève des chauffeurs de bus se poursuit à Monaco

30 % des grévistes ont cessé le travail. / © Jean-Marc Sara
30 % des grévistes ont cessé le travail. / © Jean-Marc Sara

En grève depuis bientôt trois semaines, ils réclament de meilleures conditions de travail. Un nouveau rassemblement a eu lieu jeudi en signe de protestation.

Par Catherine Lioult

A Monaco, on n'avait pas vu un tel conflit depuis 1939 ! Les chauffeurs de bus ont cessé le travail depuis près de trois semaines. Le trafic est assuré puisque 30 %  des salariés sont en grève mais la colère gronde. En cause : le planning qui affecte la vie de famille.
 
Les conducteurs de bus veulent un ré-examen de leurs conditions de travail. / © Jean-Marc Sara
Les conducteurs de bus veulent un ré-examen de leurs conditions de travail. / © Jean-Marc Sara

Ridah Bouhlel, qui est à la fois délégué du personnel et délégué syndical de la compagnie  des Autobus de Monaco, explique que les chauffeurs de bus travaillent 6 jours par semaine, soit un seul jour de repos, et qu'ils n'ont jamais la certitude de disposer de leur week-ends.
 

Après une première manifestation devant la Compagnie des Autobus de Monaco le 2 août dernier, les chauffeurs se sont de nouveau réunis jeudi 9 août, devant l'arrêt de bus de la place Sainte-Dévote. 
 

Le dialogue : c'est ce que préconise la direction.  Depuis 1939, la compagnie monégasque des autobus est une concession du gouvernement monégasque qui suit le mouvement en espérant une issue proche. 
 
 

Sur le même sujet

conflit des salariés de McDonald's Saint-Barthélémy

Les + Lus