Grève des personnels de l'Education: perturbations à prévoir dans les établissements, manifestations de Marseille à Nice

Grève des enseignants aujourd'hui, des manifestations étaient organisées à Marseille, Toulon et Nice / © Estelle Mathieu
Grève des enseignants aujourd'hui, des manifestations étaient organisées à Marseille, Toulon et Nice / © Estelle Mathieu

Tous les syndicats des personnels de l'Education ont appelé à la grève, ce lundi. Ils dénoncent les suppressions de postes. Des manifestations ont eu lieu depuis 10H00 à Marseille, Nice et Toulon
 

Par Ludovic Moreau

Pour la première fois depuis 2011, tous les syndicats des personnels de l'Education ont appelé à la grève aujourd'hui. Ils protestent contre les 2650 postes qui doivent être supprimés dans les collèges et les lycées, à la rentrée prochaine.

Pour les syndicats, les créations de postes dans les écoles dans le cadre des dédoublements de classes, ne compensent pas ceux supprimés.

On ne comprend pas les réductions d'effectifs dans le secondaire, au regard de la poussée démographique attendue en collèges et lycées

souligne Catherine Nave-Bekhti, secrétaire générale du Sgen-CFDT.
L'agence des statistiques du ministère de l'Éducation, la Depp, prévoit une hausse de 40.000 élèves à chaque rentrée entre 2019 et 2021.
Les syndicats CGT, Sud et FO ont appelé aussi à manifester contre la réforme de l'enseignement professionnel, la réforme du lycée et plus largement contre "la casse du statut général de la fonction publique".

Des perturbations sont à prévoir dans les classes des écoles, collèges et lycées.
A Marseille, le rassemblement a eu lieu au Vieux-Port à 10H00. Plus d'un milliers de personnes ont ensuite défilé en direction de l'inspection d'académie. Au-delà des revendications nationales, les enseignants marseillais appellent aussi à la suppression des PPP (Partenariat Public-Privé).

Reportage : Estelle Mathieu et Malik Karouche


A Toulon, le rassemblement a eu lieu Place de la Liberté

Images : Frédéric Cuvier

Sur le même sujet

Un témoin raconte l'intervention à Saint-Raphaël

Les + Lus