• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Montgenèvre : un migrant blessé pris en charge par la CRS des Alpes

Le jeune migrant âgé d'une vingtaine d'années retrouvé à Montgenèvre le 6 février est mort de froid. / © France 3 Provence Alpes
Le jeune migrant âgé d'une vingtaine d'années retrouvé à Montgenèvre le 6 février est mort de froid. / © France 3 Provence Alpes

Des migrants qui ont traversé la frontière franco-italienne dans la nuit de jeudi à vendredi ont été signalés. L'un d'eux, blessé à la jambe a été pris en charge par la CRS des Alpes et les pompiers.  

Par Annie Vergnenegre

Les migrants ont passé la frontière à pied, dans la neige en vue de rejoindre Briançon. Au milieu de la nuit, l'un d'eux s'est blessé au niveau du genou et s'est retrouvé dans l'incapacité de continuer.

Les secouristes de la CRS des Alpes ont été alertés. "On a passé une bonne partie de la nuit à le chercher, indique un secouriste de la CRS de Briançon, vers 5 heures, on a pris en charge le blessé sur le domaine de Montgenèvre, les autres ont sans doute continué leur chemin ou se sont enfuis avant notre arrivée".

Maraude géante

Le migrant blessé a été acheminé par la CRS jusqu'à la route et a ensuite été conduit en ambulance à l'hôpital de Briançon par les pompiers.

Tous solidaires, tous maraudeurs

En solidarité avec les migrants, le collectif Tous migrants organise le vendredi 15 mars une "maraude solidaire". Le rendez-vous est fixé à 18h devant l'Ecole de Ski Français (ESF), à Montgenèvre. La maraude se déroulera de 19h à 20h. 
 
 
Le collectif des politiques migratoires de plus en plus dures et des contrôles aux frontières de plus en plus répressifs qui conduisent les migrants "à prendre davantage de risques en montagne comme celui de traverser la frontière par des sentiers enneigés, de nuit, en altitude, par des températures négatives, sans matériel adéquat".

La situation n’a cessé de s’aggraver dans la région de Briançon

"Dans le même temps, les citoyens solidaires qui cherchent à leur venir en aide, les "maraudeurs" des vallées alpines, sont de plus en plus inquiétés, inculpés et même condamnés en justice" souligne-t-il dans un communiqué ajoutant que "malgré les alertes des associations lancées aux autorités, malgré les blessures, les gelures et les morts (le dernier décès d’un jeune exilé près de Briançon date du 6 février), la situation n’a cessé de s’aggraver dans la région de Briançon (Hautes-Alpes)." 

Avec le soutien des associations Amnesty International France, La Cimade, Médecins du monde, Médecins sans frontières et le Secours Catholique, le collectif citoyen espère mobiliser pour la maraude solidaire plusieurs centaines de personnes. 
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Européennes : gilet jaune

Les + Lus