Hautes-Alpes : un migrant retrouvé mort au bord d'une route

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gilles Guérin
Illustration - Des migrants marchent dans la neige au col de l'Echelle, dans les Hautes-Alpes, près de la frontière entre l'Italie et la France.
Illustration - Des migrants marchent dans la neige au col de l'Echelle, dans les Hautes-Alpes, près de la frontière entre l'Italie et la France. © Piero CRUCIATTI / PIERO CRUCIATTI / AFP / AFP

Le jeune homme âgé d'une vingtaine d'années est très probablement mort de froid. Son corps a été découvert en bordure de route entre Briançon et la frontière italienne. 

Le jeune homme a été découvert inconscient dans la nuit de jeudi à vendredi aux alentours de 3 heures du matin. C'est un chauffeur routier qui l'a trouvé en bordure de le RN 94 entre Briançon et Montgenèvre, un endroit situé à moins de 10 kilomètres de la frontière italienne.
Son corps gisait près d'une aire de chaînage.
D'après un témoin situé par nos confrères du Dauphiné Libéré, le jeune homme n'a pas été victime d'un accident de la route. 
Un migrant mort de froid
C'est une patrouille de la Police aux frontières qui a prévenu les pompiers en découvrant le chauffeur routier tentant de porter secours à la victime. Souffrant d'hypothermie et en arrêt cardio-respiratoire, le jeune homme été pris en charge par les pompiers et un médecin du SAMU. Malgré les tentatives de réanimation, il a été déclaré mort à son arrivée à l'hôpital de Briançon.

Enquête ouverte

Une enquête pour homicide involontaire et non assistance à personne en péril afin de déterminer les causes et les circonstances de la mort a été ouverte par le parquet de Gap. Elle a été confiée à la brigade de recherches de Briançon. 

Dans un communiqué, le Procureur de la République de Gap précise que : 

Les premiers éléments d'identification du jeune homme décédé permettent de s'orienter vers un Togolais âgé de 28 ans ayant précédemment résidé en Italie. Selon des témoignages recueillis auprès d'autres migrants, il serait parti à pieds de Clavières avec un groupe de plus d'une dizaine d'hommes pour traverser la frontière nuitamment. Présentant des signes de grande fatigue, il était déposé auprès de la N94 par certains de ses compagnons de route qui semblent avoir été à l'origine de l'appel des secours.


Une autopsie sera pratiquée mardi 08 février 2019 à l'institut médico légal de Grenoble.

En décembre dernier, plusieurs associations caritatives, qui dénoncent "l'insuffisance de prise en charge" des migrants qui tentent de franchir la frontière franco-italienne vers Briançon, avaient dit leur crainte de nouveaux morts cet hiver.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.