Snowboardcross : le champion haut-alpin Pierre Vaultier arrête sa carrière en raison d'une arthrite du genou

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annie Vergnenègre (avec AFP)

A 33 ans, Pierre Vaultier, double champion olympique de snowboardcross, a décidé de mettre un terme à sa carrière en raison d'une arthrite du genou droit.

Tout savoir sur la course Marseille-Cassis : Course Marseille-Cassis 2022

Le double champion olympique originaire de Briançon avait déjà écouté la saison 2019 pour des raisons de santé. Cette fois, c'est un arrêt définitif. Le médaillé à Pyeongchang raccroche son snowboard à cause d'une arthrite du genou droit, a annoncé jeudi la Fédération française de ski.

"Après 17 mois de combat pour me remettre sur pied des suites d'une arthrite inflammatoire du genou, les indicateurs sont toujours dans le rouge vif", explique Pierre Vaultier dans un communiqué publié par la FFS.

"La pathologie, aujourd'hui inconnue, a entraîné une disparition totale du cartilage dans l'articulation, laissant pour seule solution la pose d'une prothèse totale, prévue dans les prochains jours (...), précise-t-il. Les conséquences de la pose d'une prothèse sont sans appel, je suis dans l'obligation de limiter les impacts et donc de stopper la pratique du snowboard en compétition."

Une décennie de règne 

On imagine la déception de Pierre Vaultier qui visait une cinquième participation aux Jeux à Pékin en 2022. Mais cette nouvelle grave blessure en a décidé autrement. Il avait déjà été victime d'une lourde chute sur la tête à l'entraînement en janvier 2019, l'obligeant à déclarer forfait pour les Mondiaux avant de stopper sa saison.

Pierre Vaultier, brun aux yeux sombres et aux faux airs de Novak Djokovic, a dominé le snowboardcross durant près de dix ans, s'adjugeant six globes de cristal de la spécialité (2008, 2010, 2012, 2016, 2017, 2018), une médaille d'or mondiale (2017) et surtout deux titres olympiques (2014 et 2018).

"Il est possible que je marque mon sport. On me le dit. Je ne veux pas y croire, je ne veux pas être prétentieux", déclarait ce rider discret, resté plutôt dans l'ombre malgré son palmarès XXL.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité