Gap : 8 kilos en moins, mais un poste de professeur à temps plein, le maire de Gap arrête sa grève de la faim

Publié le Mis à jour le
Écrit par Louise Beliaeff .

Après dix jours de jeûne, le maire de Gap a mis un terme à sa grève de la faim. Roger Didier a obtenu plusieurs avancées pour les écoles de sa commune.

Roger Didier avait cessé de s'alimenter le 12 septembre pour signifier son opposition à la fermeture de deux classes à l'école primaire de Porte Colombe et à l'école de la Gare.

Mercredi 21 septembre, l'édile s'est entretenu avec le recteur de l'Académie d'Aix-Marseille Bernard Beignier. Un dialogue "constructif, cordial et serein", peut-on lire dans un communiqué publié par la mairie de Gap.

Ouverture de poste, moyens supplémentaires

Trois décisions "importantes" ont été prises concernant l'avenue des écoles de Gap. Un poste à temps complet va d'abord être ouvert à l'école de Porte Colombe.

Un rééquilibrage des effectifs va être demandé par la directrice académique des services de l'Education nationale pour l'ensemble des classe, et notamment celles de la petite section.

Enfin une concertation entre les services départementaux de l'Education nationale et ceux de la municipalité va donner lieu à un accord triennal pour éviter une diminution des moyens des écoles. Ce "dès lors que la population scolaire de l'ensemble des écoles de Gap sera stable".

Il est également mentionné qu'une hausse du nombre d'élèves générera des moyens supplémentaires.

Une rentrée sous tension

À la rentrée, l'académie avait décidé de fermer une classe sur les douze de l'établissement scolaire de Porte Colombe, entraînant alors des protestations. 

L'école était passée de douze à onze classes. Les élèves avaient dû être dispatchés dans des classes à double niveau. 29 écoliers se retrouvaient en petite section, la classe la plus chargée de l'établissement.

Les locaux de l'Inspection académique étaient restés bloqués toute la semaine.

Contactée par la rédaction, Catherine Albaric Delpech, directrice académique des Hautes-Alpes, regrettait que l'attention se focalise sur une classe, "alors que le département dispose de l'un des meilleurs taux d'enseignement en France, avec 19,9 élèves par professeur des écoles".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité