Gap: exercice “attentat” dans un centre commercial

250 gendarmes, policiers, pompiers, personnels du samu et des hôpitaux ont participé jeudi soir à une simultation d'attentat avbec prise d'otages dans un centre commercial de Gap. Cet exercice grandeur nature a permis de tester les procédures d'action entre les services.

Par Annie Vergnenegre

Des tirs ont retenti vers 21h hier soir autour du centre commercial Leclerc de Gap. A l'intérieur, 65 blessés. Tout cela était faux heureusement. Les balles étaient à blanc et les blessures du maquillage. Il s'agissait d'une simulation d'attentat avec prises d'otages qui a mobilisé plus de 300 personnes pendant plusieurs heures.

Le préfet des Hautes-Alpes a coordonné l'intervention des forces de l'ordre, gendarmerie et police, ainsi que l'ensemble des secours en liaison avec les hôpitaux de la ville. L'objectif de cet exercice grandeur nature, le premier du genre organisé à Gap, était de tester la bonne coordination des secours et les procédures de gestion de crise entre les différents services.
Exercice attentat à Gap

 

Sur le même sujet

Orage à Nice est, le 20 octobre 2019

Les + Lus