Gap : des figurants handicapés ne peuvent aller voir le film au cinéma

Un jour de tournage, printemps 2017 / © APF
Un jour de tournage, printemps 2017 / © APF

Ce vendredi soir à Gap, un film est projeté en avant-première. "L'apparition" a été tourné en partie dans les Hautes-Alpes. Une dizaine de figurants en fauteuil y ont participé. Ce soir, ils ne pourront pas voir le film. La salle de cinéma n'est pas accessible aux handicapés... 

Par Nathalie Deumier

Dans "L'Apparition", Vincent Lindon incarne un grand reporter enquêtant sur un miracle. Au printemps dernier, l'Association des Paralysés de France est contactée par l'équipe du film. Pour les rôles de personnes en situation de handicap, ils veulent des figurants réellement concernés et non des valides qui jouent. Une belle idée... Le film réalisé par Xavier Giannoli sort en salles le 14 février. Et il est projeté en avant-première ce vendredi soir à Gap, au cinéma "Le Central".

Figurants d'accord, mais pas spectateurs


Une dizaine d'handicapés joue dans ce long-métrage. Ils ne sont "que figurants", certes, mais aimeraient bien se voir sur grand écran. Problème : la salle où a lieu l'avant-première n'est pas accessible aux personnes en fauteuil ! Comme c'est ballot ! 
Sur les trois cinémas gapençais, un seul est adapté aux personnes en fauteuils roulants. Le hasard aurait mal fait les choses... C'est soit le hasard, soit la discrimination.


© APF
© APF

"​Pas de jambes, pas de cinéma"


L'Association des Paralysés de France reprend et adapte l'expression utilisée dans le film "Les Intouchables". "Pas de jambes, pas de cinéma" fait sourire. Un sourire jaune quand même... Accompagné d'un coup de colère. Ce vendredi soir, une dizaine de membres de l'association se rassemblera devant le cinéma Le Central. Une lettre sera remise à l'établissement pour savoir ce qui est mis en place pour rendre la salle accessible. Et les spectateurs qui passeront seront sensibilisés à cette histoire.

Les cinémas récents sont accessibles. Mais...


Des lois sont là pour rendre obligatoire l'accessibilité aux handicapés. Les cinémas n'échappent pas à la règle. Les plus récents respectent probablement les normes. Oui mais... ils réservent les places aux personnes à mobilité réduite au premier rang. Ou au dernier... Encore un coup du hasard, ou de la discrimination... 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Le point sur la police de proximité

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés