Hautes-Alpes : La route provisoire du Pas de l'Ours a ouvert !

Les ouvriers posaient les dernières glissières de sécurité mercredi 24 octobre, la veille de l'ouverture aux automobilistes de la nouvelle route provisoire du Pas de l'Ours dans les Hautes-Alpes. / © Lucie Robert @ France 3 Provence-Alpes
Les ouvriers posaient les dernières glissières de sécurité mercredi 24 octobre, la veille de l'ouverture aux automobilistes de la nouvelle route provisoire du Pas de l'Ours dans les Hautes-Alpes. / © Lucie Robert @ France 3 Provence-Alpes

C’est le plus grand glissement de terrain actuellement suivi en France. Le Pas de l’Ours est en chantier depuis plus d'un an après l’affaissement d’une montagne qui a coupé la route d’accès à deux villages du Queyras. Une nouvelle route provisoire vient d'ouvrir.

Par Fabien Madigou

Cela fait 6 mois que les habitants d’Abriès et Ristolas s’organisent en fonction d'un passage en alternance. Une possibilité toutes les demi-heures pour accéder à la vallée. Les conséquences du glissement de terrain qui a englouti leur route traditionnelle en mars dernier.
 
Un glissement de terrain gigantesque a coupé l'accès aux villages d'Abriès et Ristolas en mars dernier. / © Lucie Robert @ France 3 Provence-Alpes.
Un glissement de terrain gigantesque a coupé l'accès aux villages d'Abriès et Ristolas en mars dernier. / © Lucie Robert @ France 3 Provence-Alpes.
 

 

180 000m3 de terre vont être déplacés


Le chantier est loin d’être fini. Sur place, une quarantaine de travailleurs s’activent. Une nouvelle route provisoire a été ouverte aux automobilistes ce jeudi 25 octobre. Une avancée importante qui va permettre aux ouvriers de concentrer leurs efforts sur la route définitive. Une portion de 2,5 kilomètres de long qui demande des dispositifs techniques importants. 180 000m3 de terre vont notamment être déplacés pour permettre un passage plus large, avec une pente plus douce.

Le chantier est d’autant plus complexe qu’il se situe à 1 500m d’altitude. A l’approche de l’hiver, c’est une course contre la météo pour les entrepreneurs.

"Tant que l'on peut travailler sur la route définitive, ça sera du temps de gagner pour l'année prochaine" explique ainsi Marcel Cannat, vice-président du conseil départemental des Hautes-Alpes en charge des routes.


L’ensemble du chantier est évalué à 25 millions d’euros. Un coût que n’aurait pu supporter seul le département des Hautes-Alpes dont le budget annuel dédié aux routes avoisine les 10 millions d’euros. Des aides financières de l’Etat et la région ont rendu possible le projet. Sa livraison est attendue en décembre 2019.
 
Intervenants : 
- Agnès Josselet, Saisonnière à Abriès
- Sylvain Petey, Conducteur de travaux de la partie confortement du chantier
- Marcel Cannat, Vice-président du conseil départemental des Hautes-Alpes en charge des routes

Reportage : Fabien Madigou et Lucie Robert. France 3 Provence-Alpes.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus