• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Rallye Monte-Carlo : Sébastien Ogier (Citroën) victorieux sur ses terres alpines

Sébastien Ogier remporte le Rallye Monte Carlo / © Photo AFP
Sébastien Ogier remporte le Rallye Monte Carlo / © Photo AFP

Avec un écart historique de deux secondes seulement !... le pilote gapençais Sébastien Ogier (Citroën) a remporté le Rallye Monte-Carlo devant le Belge Thierry Neuville (Hyundai). L'autre Gapençais Sébastien Loeb (Hyundai) est quatrième à 13 secondes du podium.

Par GM avec AFP

Le sextuple champion du monde français Sébastien Ogier a remporté sur le fil dimanche le Rallye Monte-Carlo, pour sa première avec Citroën depuis 2011, offrant à la marque française son 100e succès en Championnat du monde des rallyes (WRC).

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai), à 2 sec 2/10 seulement, et l'Estonien Ott Tänak (Toyota), à 2 min 15 sec 2/10, complètent le podium.  L'autre multiple champion du monde français en lice, Sébastien Loeb, neuf fois titré et qui faisait ses débuts avec Hyundai, est quatrième à 13 secondes du podium.
Vainqueur en Principauté en Intercontinental Rally Challenge (IRC) en 2009 et en WRC depuis 2014, le natif de Gap, d'où s'est élancée l'épreuve, égale le record de sept victoires de Loeb.
 

Suspense jusqu'à la dernière spéciale

En tête de la manche inaugurale de la saison depuis la septième spéciale vendredi, Ogier n'est jamais parvenu à creuser l'écart avec Neuville au-delà d'une poignée de secondes, entretenant le suspense jusqu'à la seizième et dernière spéciale.

Au départ de l'ES16, ce sont en effet tout juste 4/10 qui séparaient les deux hommes, à l'avantage d'Ogier, qui se plaignait d'un problème d'accélérateur !  Le Gapençais l'emporte en n'ayant pas commis d'erreur, quand Neuville a perdu une quinzaine de secondes en faisant un tout-droit dans la cinquième spéciale.

Troisième à l'issue de l'avant-dernière journée samedi, Loeb n'est finalement pas parvenu à contenir Tänak, vainqueur de toutes les spéciales samedi et de deux des spéciales dimanche. 

Il a par contre maintenu le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota), cinquième, à 1 sec 7/10.
La Power Stage (ES16) a été remportée par le Britannique Kris Meeke (Toyota) devant Ogier, Neuville, Tänak et le Finlandais Teemu Suninen (M-Sport Ford)

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus