• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Hautes-Alpes : Non à une limitation systématique de la vitesse à 80 km/h

© AFP
© AFP

Dans une lettre au gouvernement, 27 présidents de Conseils Départementaux demandent à être consultés sur la future limitation de vitesse à 80 km/h. Jean-Marie Bernard, président du CD 05, en est signataire.

Par Eliane Tourtet

Le gouvernement a annoncé l’abaissement de la limitation de vitesse sur toutes les routes à double sens et sans séparateur central de 90 à 80 km/h.
Au 1er juillet prochain, les routes des Hautes-Alpes, comme toutes les départementales françaises verront la mesure appliquée. 

Conseil départemental Hautes-Alpes / © France3
Conseil départemental Hautes-Alpes / © France3

Une mesure trop systématique


Plusieurs Présidents de département, dont Jean-Marie Bernard, Président du Département des Hautes-Alpes, ont écrit au premier ministre. Ils souhaitent être consultés, sous-entendant qu’ils n’ont pas été associés à la décision.
Dans un communiqué le CD 05 explique :

Il est regrettable, qu’une décision soit prise à Paris pour la totalité du territoire français.

Si’il n’est pas question de remettre en cause la baisse de limitation de vitesse préconisée par le  Comité Interministériel à la Sécurité Routière,  le CD 05 comme les autres signataires, demandent une étude "au cas par cas ". Selon eux, la limitation à 80 km/h doit être réservée aux routes particulièrement accidentogènes.

Écoutons les Départements
 

Les élus estiment qu’une telle mesure pénaliserait, une fois de plus, les territoires ruraux et appellent à la concertation.

Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus