• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Jean-Marie Bernard nouveau président du département des Hautes-Alpes

© Le Dauphiné
© Le Dauphiné

Après un duel droite/droite dans un ultime deuxième tour, Jean-Marie Bernard l’emporte face à Roger Didier et devient président du Conseil Départemental.

Par Astrid Garaude

La droite a présenté deux candidats qui se sont affrontés dans un deuxième tour serré après le retrait de la candidate de gauche. C'est finalement Jean-Marie Bernard qui s'impose. 

Sur la ligne de départ, Jean-Marie Bernard (droite) maire du Dévoluy. Roger Didier (UMP), maire de Gap et président de la communauté d’agglomération "Gap en + grand" et Anne Truphème (gauche).

Dans les Hautes-Alpes le duel a été serré. Pas d’alliance à droite puisqu’elle a présenté deux candidats, Jean-Marie Bernard maire du Dévoluy et le maire de Gap Roger Didier. De son côté la gauche présentait une femme, Anne Truphème.

Après le premier tour les scores sont serrés, Roger Didier cumule 14 voix, Jean-Marie Bernard 10 voix et Anne Truphème 6 voix. Au deuxième tour la gauche ne présente pas de candidat mais se reporte sur Jean-Marie Bernard pour privilégier la ruralité face à la métropole.

Roger Didier, le président de la communauté urbaine et maire de Gap s'incline avec 14 voix contre 16. 

Jean-Marie Bernard, un homme politique ancré dans le territoire 

Âgé de 66 ans, cet ingénieur de l'équipement à la retraite est conseiller général du Dévoluy depuis 1994, maire de Dévoluy et président de la communauté de communes Buëch-Dévoluy. Il avait été réélu au premier tour des élections départementales le 22 mars 2015 sur le canton de Veynes, avec 53,37% des voix.

Il avait fait parler de lui en septembre 2014 en proposant, dans Le Dauphiné Libéré, que l'État "prime les chasseurs tuant le loup" dans un département très touché par les attaques de loups sur les troupeaux de moutons. 

Sur le même sujet

Extrait 2 - Zombi Child

Les + Lus