Massif des Ecrins : mort d'un alpiniste de 55 ans qui a dévissé dans la descente de la face sud des Rouies

Un alpiniste de 55 ans s'est tué ce vendredi 17 juillet dans le massif des Ecrins, dans le Valgaudemar (Hautes-Alpes). L'homme a dévissé lors de la descente de la face sud des Rouies.
© Google maps
Ce sont les gendarmes de la CRS de Briançon (Hautes-Alpes) qui sont intervenus ce vendredi 17 juillet dans le massif des Ecrins où un alpiniste de 55 ans a dévissé alors qu'il redescendait par la face sud des Rouies, entre La Chapelle-en-Valgaudemar et Saint-Christophe-en-Oisans, à la limite entre les Hautes-Alpes et l'Isère, selon ledauphine.com.

Les secouristes ont récupéré le corps de la victime a été récupéré à la mi-journée au-dessus du refuge du Pigeonnier dans le Valgaudemar. Une enquête a été ouverte qui tentera d'éclaircir les circonstances de cet accident. Selon les premiers éléments, l'alpiniste aurait glissé dans un couloir de neige, faisant une chute de 200 mètres.

Le 14 juillet, un alpiniste autrichien de 21 ans avait trouvé la mort au retour d'une ascension de l'aiguille Dibona, dans le massif des Ecrins, sur la commune de Saint-Christophe-en-Oisans, en Isère.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers montagne nature sport