Ski alpin : trois choses à savoir sur l'exploit de Cyprien Sarrazin, vainqueur de la descente de Bormio

Le skieur natif des Hautes-Alpes est entré dans la légende du ski français en remportant jeudi sa première victoire en descente, sur la piste de Stelvio, à Bormio en Italie.

Supersonique, stratosphérique, Cyprien Sarrazin est le nouvel ovni du ski fraçais. le héros sera célébré chez lui dans les Hautes-Alpes, ce week-end, après son exploit jeudi dans l'une des descentes-reine de la saison, à Bormio en Italie. A 29 ans, il a remporté la première victoire de sa carrière dans cette spécialité, en devançant de neuf centièmes le Suisse Marco Odermatt, le grand favori de l'épreuve. Pour fêter cet exploit, le skieur gapençais participera dimanche soir à une descente aux lampions avec les moniteurs de l'ESF et les membres des clubs dans la station de Superdevoluy. France 3 Provence-Alpes vous résume trois choses à savoir sur la victoire historique du skieur haut-alpin.

La course "parfaite" sur la piste de Stelvio

A Bormio, réputée comme l’une des descentes les plus difficiles du calendrier, Cyprien Sarrazin signe sa deuxième victoire en Coupe du monde, sept ans après la première, en 2016, lors du slalom géant parallèle d’Alta Badia (Italie). Pour l'emporter sur la piste légendaire de Stelvio, le Français au dossard n°4 a pris tous les risques, les trajectoires le plus courtes, avec une extrême précision pour ne pas perdre de vitesse. La course parfaite.

"Je me suis senti très bien tout du long, ce qui est difficile sur cette piste. J’ai enfin fait la manche parfaite", a-t-il confié sur Eurosport dans l’aire d’arrivée. "Quand j'ai passé la ligne je me suis dit : tu as fait ton job!".

Un exploit que l'on mesure au commentaire de Marco Odermatt, bon joueur qui a félicité le Français : "j’ai réalisé l’une des meilleures descentes de ma carrière. Félicitations à Cyprien Sarrazin, qui a vraiment fait une manche de dingue !".

Premier Français à s'imposer à Bormio depuis Luc Alphand

1996-2023. Cyprien Sarrazin est le premier skieur français à s'imposer sur la piste de Bormio, 27 ans après Luc Alphand, un autre Haut-Alpin qui s'y est imposé en mars 95 et décembre 96 au même âge. Le Briançonnais, meilleur descendeur du monde, aujourd'hui âgé de 58 ans et reconverti comme commentateur sportif pour France Télévisions, n'a pas manqué de féliciter lui aussi l'incroyable performance de Sarrazin ce jeudi. "Il a de la magie dans les pieds", a déclaré le spécialiste de la descente au Parisien (article payant) et il lui promet "une super longue carrière".

"Succéder à Lucio ici, c'est trop cool, c'est quelque chose que je n'oublierai jamais", a déclaré Cyprien Sarrazin, étonnamment calme et posé pour commenter sa victoire dans cette vidéo postée par la Fédération Française de ski sur le réseau X (ex-Twitter).

11e Français à remporter une descente en coupe du monde depuis 2015

Il a fallu attendre huit ans pour voir un Tricolore accrocher cette victoire. Avec sa descente supersonique, Cyprien Sarrazin rejoint le club très fermé des Français à avoir inscrit ce titre à leur palmares. Avant lui, il y a eu : Jean-Claude Killy, Bernard Orcel, Henri Duvillard, Franck Piccard, Adrien Duvillard, Luc Alphand, Nicolas Burtin, Antoine Dénériaz, Pierre-Emmanuel Dalcin et Adrien Théaux, le dernier en date.

"Ça restera gravé à tout jamais. Passé après tous ces grands noms, tous ces grands messieurs, c'est incroyable", a commenté le vainqueur de Bormio au micro de RMC