Tour de France : Ruben Plaza Molina remporte l'étape Bourg-de péage Gap

L'Espagnol Ruben Plaza Molina vainqueur à Gap. / © LIONEL BONAVENTURE / AFP
L'Espagnol Ruben Plaza Molina vainqueur à Gap. / © LIONEL BONAVENTURE / AFP

L'Espagnol Ruben Plaza Molina remporte la 16e étape du Tour de France qui est arrivé à Gap dans les Hautes Alpes ce lundi après-midi. A 35 ans, il remporte, en solitaire, la plus belle victoire de sa carrière.

Par Annie Vergnenegre

Ruben Plaza Molina, 35 ans, s'est échappé à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée au pied col de Manse, dernière difficulté de cette 16 étape du Tour de France qui arrive dans les Hautes Alpes. L'Espagnol a résisté pour finir en solitaire, devant le maillot vert, le Slovaque Peter Sagan, qui prend la deuxième place devant le Colombien Jarlinson Pantano.
Le peloton, avec le maillot jaune britannique Chris Froome, était pointé à une vingtaine de minutes au pied de la dernière montée. Plaza a précédé d'une trentaine de secondes Sagan, auteur d'un numéro étourdissant dans la descente de la Rochette, dans les 12 derniers kilomètres. Sagan s'est classé deuxième pour la cinquième fois depuis le départ, sa seizième depuis ses débuts dans le Tour en 2012. Le Colombien Jarlinson Pantano a pris la troisième place devant l'Allemand Simon Geschke. L'échappée lancée dès le début de cette étape surchauffée de 201 kilomètres, poussée par un vent favorable, a réuni 23 coureurs, après le regroupement entre deux groupes opéré après la mi-parcours.
L'Australien Adam Hansen a faussé compagnie à ses compagnons à 46 kilomètres de l'arrivée. Il a été rejoint ensuite par le champion d'Autriche Marco Haller mais
le duo a été rejoint dans la montée de Manse. Dans ce col de deuxième catégorie, Plaza est passé à l'attaque pour basculer au sommet, à 12 kilomètres de l'arrivée, avec une minute d'avance sur les poursuivants. Âgé de 35 ans, Plaza, produit à ses débuts de la filière Banesto (devenue Movistar), compte à son palmarès deux titres de champion d'Espagne (2003 et 2009) et une victoire dans un contre-la-montre de la Vuelta (2005). Il a signé le troisième succès espagnol depuis le départ après ceux de Joaquim
Rodriguez au mur de Huy (3e étape) et au Plateau de Beille (12e étape), le premier pour son équipe Lampre qui a perdu dans les Pyrénées son chef de file, le Portugais
Rui Costa, le... précédent vainqueur à Gap.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus