Une seule liste dans le canton du Guillestrois Queyras

Une liste unique, divers droite, pour le nouveau canton du Guillestrois Queyras, composé de 16 communes. Le débat est limité mais existant, la victoire ne fait pas de doute, les candidats se demandent plutôt s'ils seront élus au premier ou au second tour. 

L'adversaire, c'est l'abstention. Les candidats, même s'ils sont seuls, organisent des réunions publiques pour présenter leur programme. Il y est question de développement touristique et de désenclavement numérique, routier et ferroviaire. Aucun suspense sur la victoire, on se demande juste si elle aura lieu au premier ou au second tour. Rappelons que pour être élu au premier tour, un binôme doit réunir à la fois la majorité absolue (50% des suffrages exprimés plus une voix) et le quart des électeurs inscrits. Marcel Cannat, conseiller général sortant, n'a pas oublié la formule d'un ancien de son village :

Une bataille sans adversaire est une victoire sans gloire"





La gauche comptait sur Europe-Ecologie-Les Verts, mais les candidates féminines auraient manqué. L'absence de vrai débat est probablement frustrante pour les deux binômes (dont un suppléant.) Le côté "gagné d'avance" risque d'attirer les citoyens vers les pistes de ski plutôt que dans les bureaux électoraux.   

Tout savoir sur les élections départementales dans votre région