Il va faire jusqu'à 43°C attention aux fortes chaleurs attendues cette semaine en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Les températures devraient atteindre localement 40°C. / © DENIS CHARLET / AFP
Les températures devraient atteindre localement 40°C. / © DENIS CHARLET / AFP

Coup de chaud à partir de lundi, les températures vont progressivement monter dans toute la région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur pour atteindre localement 43°C à l'ombre vendredi prochain dans le Vaucluse.

Par Laurent Verdi avec AFP

Préparez-vous, Météo-France annonce un épisode de canicule qui commence lundi et qui risque de durerau moins 8 jours. En journée, les températures vont de 31°C à l'ombre pour le littoral jusqu'à 43°C à l'intérieur des terres, du Vaucluse aux Alpes.

Des records de température pourraient être battus. La température maximale enregistrée dans la région en juin remonte au 29 juin 1935. Il avait fait 40.2 °C à Istres.
 
Les températures ne devraient pas dépasser 35°C à Marseille, elles atteindront quand même 38 °C à Aix-en-Provence samedi 29 juin et 40 °C à Peyrolles-en-Provence le même jour.

La nuit, les températures ne descendront pas en-dessous de 20°C. Il fera par exemple 27°C à Nice dans la nuit de jeudi à vendredi.
 

Météo-France explique cet épisode par une "masse d'air très chaud sur le pays en provenance du Maghreb et de l'Espagne".

 

Pour éviter les fortes chaleurs, il faudra traverser la France : seule la Bretagne est épargnée par cette canicule annoncée. 
 

Respecter les consignes


Le ministère des solidarités et de la santé rappelle le respect de consignes de prudence à respecter pendant cet épisode de fortes chaleurs :
 
  • Mouiller et ventiler son corps
  • Manger en quantité suffisante
  • Fermer les volets le jour pour rester au frais
  • Donner et prendre des nouvelles de ses proches
  • Ne pas boire d'alcool
  • Éviter les efforts physiques
  • Bien s'hydrater
 
Une affiche de prévention du ministère des solidarités et de la santé en cas de canicule. / © Ministère des solidarités et de la santé
Une affiche de prévention du ministère des solidarités et de la santé en cas de canicule. / © Ministère des solidarités et de la santé

Si vous travaillez n'oubliez pas de porter si possible un couvre-chef et de demander éventuellement un aménagement des horaires de travail à votre employeur.

La Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France a pour sa part rappelé jeudi que se baigner dans l'eau fraîche d'un lac ou d'une rivière pour échapper à la canicule peut être dangereux en raison des risques d'hydrocution, donc de noyade.

La plateforme d'information "canicule" du ministère est joignable gratuitement pour toute question de 9h à 19h au 0800066666. 
 

Les hôpitaux se préparent

La canicule de l'été 2018 avait provoqué environ 1 500 morts de plus qu'un été normal. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a assuré mardi que tout serait mis en œuvre "pour qu'il n'y ait pas de trous dans les lignes de garde" des urgences hospitalières en cas de canicule cet été, à l'issue d'une réunion de préparation de la période estivale avec des représentants des hôpitaux, des libéraux, des maisons de retraite, des associations, des collectivités locales et des administrations.

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus