Fraude à la Sécu: 5 personnes mises en examen

Les gendarmes avaient interpellé 17 personnes soupçonnées d'avoir participé à une escroquerie à la Sécu.

video title

Une escroquerie à la Sécurité sociale démantelée

Les gendarmes ont interpellé lundi dans la région niçoise une quinzaine de personnes soupçonnées d'avoir participé à une vaste escroquerie à la Sécurité sociale. Le préjudice de cette escroquerie serait de plusieurs centaines de milliers d'euros.

Le préjudice de cette escroquerie, qui aurait duré plusieurs années dans  la région niçoise, serait pour la Sécurité sociale de plusieurs centaines de milliers d'euros.

17 suspects interpellés

Lundi, les gendarmes des Alpes-Maritimes avaient interpellé 17 suspects, dont un médecin et un pharmacien à Nice, Cagnes-sur-Mer, Villeneuve-Loubet, La Colle-sur-Loup et Le Cannet-Rocheville.

Durant les perquisitions, une somme de 250.000 euros en espèces a été découverte au domicile de l'un des suspects.

5 personnes mises en examen

Mardi, deux des individus interpellés ont été remis en liberté. En revanche, les gardes à vue avaient été prolongées pour les autres suspects. Cinq personnes ont été mises en examen pour escroquerie en bande organisée, recel d'escroquerie ou complicité.

Cinq autres personnes pourraient être déférées au Parquet de Grasse vendredi.

Des fausses ordonnances et des médicaments remboursés

C'est un signalement de la Caisse primaire d'assurance-maladie (CPAM) des Alpes-Maritimes qui en 2011 avait conduit le parquet de Grasse à ouvrir une information judiciaire.

Selon les enquêteurs, le réseau démantelé lundi permettait notamment aux bénéficiaires de l'escroquerie d'obtenir le remboursement de médicaments non délivrés, sur la base de fausses ordonnances.