Le Français Serge Telle nommé à la tête du gouvernement monégasque

Publié le Mis à jour le
Écrit par avec l'AFP
Serge Telle à gauche, et Hassam Aourid
Serge Telle à gauche, et Hassam Aourid © MAX PPP

Le Français Serge Telle a été nommé ministre d'Etat de Monaco, en charge de diriger le gouvernement de la principauté, a annoncé lundi le souverain Albert II dans un communiqué.

Le Français Serge Telle est le prochain ministre d'Etat de Monaco, l'équivalent français du premier ministre. Dès le 1er février prochain, il dirigera  le gouvernement de la principauté. L'information a été rendue publique par un communiqué de la principauté.

Serge Telle succédera  à Michel Roger, qui quitte ses fonctions pour des raisons de santé.
Michel Roger, fonctionnaire de l'administration française de 66 ans, nommé en  2010 ministre d'Etat, avait été victime d'un malaise à la mi-décembre et hospitalisé pour des examens. Il avait été renouvelé dans ses fonctions en février 2014.
Le prince Albert II de Monaco a exprimé lundi "son chaleureux soutien dans l'épreuve de la maladie" à M. Roger.

Serge Telle, un homme d'expérience

Serge Telle a été notamment consul général puis ambassadeur de France à Monaco, avant d'être nommé délégué interministériel à la Méditerranée. Il est marié à Guilaine Chenu, journaliste à France 2, aux commandes d'Envoyé Spécial avec Françoise Joly.

Le gouvernement monégasque, non issu des urnes, présente au prince des projets de loi et assure l'administration de la principauté.
L'intérim au poste de ministre d'Etat est exercé actuellement par Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement pour les relations extérieures et la coopération.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.