• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Ligue 1 - L'AS Monaco fait tomber Lyon 2 à 0

A Monaco au stade Louis 2, Moussa Dembele et Kamil Glick, lors de la 26e journée de ligue 1. / © Stéphane GUIOCHON / MAX PPP
A Monaco au stade Louis 2, Moussa Dembele et Kamil Glick, lors de la 26e journée de ligue 1. / © Stéphane GUIOCHON / MAX PPP

L'ASM n'est désormais plus l'équipe moribonde de la fin décembre et a battu à domicile l'OL 2 à 0 en clôture de la 26e journée de ligue 1.

Par Catherine Lioult

C'est une belle victoire. Ce dimanche sur le pelouse du stade Louis II, l'AS Monaco a battu les Lyonnais sur le score de deux buts à 0 et pointent à 4 unités devant la zone rouge.
 
Le pince Albert et son neveu Louis Ducruet. / © Cyril Dodergny /MAX PPP
Le pince Albert et son neveu Louis Ducruet. / © Cyril Dodergny /MAX PPP

Leonardo Jardim, de retour après l'épisode Thierry Henry, a demandé à ses joueurs de tenir le rythme des meilleurs.  Et ils y arrivent: après quatre matches avec le Portugais, le club princier compte dix points, sept buts marqués, trois encaissés et surtout une équipe de haut-niveau avec au coup d'envoi sept joueurs différents.
 

De son côté, Lyon est tombé de haut, et pointe  à cinq longueurs de Lille (2e) dans la course à la qualification directe pour la Ligue des champions.
Hier dans les vestiaires, l'ambiance chez les Monégasques était à son comble.
​​​​​​​

LES REACTIONS

Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco):

"Il était très important de gagner parce qu'il faut un maximum de points dans notre situation. Contre une équipe de grande qualité, qui l'a démontré quelquefois cette saison contre Manchester City ou le Paris Saint-Germain, on a eu une grosse attitude mais aussi une grosse
qualité de jeu
. On savait que Lyon avait beaucoup de qualités techniques. Si tu joues très bas, c'est dangereux. On a joué en faisant une grosse pression, avec un bloc moyen. Cela a marché. En deuxième mi-temps, on a contrôlé le match. On a quelques situations, comme Lyon aussi. Mais au final, les deux buts d'écart sont justifiés à mon sens.

Bruno Genesio (entraîneur de Lyon): 

"On a manqué complètement notre première mi-temps. Tous! Moi le premier. Est-ce le contre-coup de Barcelone? Je ne sais pas. On a quand même eu cinq jours entre les deux matches. On a été trop peu agressif et trop peu entreprenant. 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'absence de Tarantino au festival de Cannes 2019 (06)

Les + Lus