REPLAY. Lourmarin, un des plus beaux villages de France

Lourmarin, ce site emblématique du parc naturel régional du Luberon. Au milieu des oliviers et des arbres fruitiers, Lourmarin nous dévoile tout le charme de son identité provençale, son goût pour les arts et l’innovation, et ses alentours qui regorgent de trésors.

Classé monument historique en 1973, le château de Lourmarin a une histoire particulière. Construit en deux temps, l’édifice intègre à la fois une partie marquée par l’architecture médiévale et une partie érigée à la Renaissance. Tombé dans l’oubli jusqu’au XXe siècle, il a ensuite été rénové en 1920 par une famille de mécènes. Janet et Caroline nous ouvrent les portes de ce syncrétisme unique !

Revoir l'émission

Aujourd’hui, le château est au cœur du patrimoine et de la vie culturelle de Lourmarin, accueillant des résidences d’artistes, des concerts, des expositions, etc.

Nadia Sammut, l'étoile de La Fenière

L’auberge La Fenière contribue également à faire la renommée du village. En 2015, la cheffe Nadia Sammut prend la tête de ce restaurant familial auréolé d’une étoile au guide Michelin pour en faire le premier établissement étoilé au menu sans gluten et sans lactose. Ayant succédé à sa mère Reine Sammut, elle propose une cuisine végétale et saine au succès grandissant. Le menu du jour préparé par Nathalie et Nadia : galette à la farine de pois chiches, asperge, fenouil et crème de poutargue... Bon appétit !

Camus l'amoureux !

"Le peu de morale que je sais, je l’ai appris sur les terrains de football." Ces mots célèbres d’Albert Camus sont entrés dans la légende et prennent une résonance particulière à Lourmarin. En effet, c’est ici que Camus, passionné de football ayant offert ses maillots au club de la ville, a fini ses jours. Tombé amoureux de Lourmarin au crépuscule de sa vie, il a transmis cette passion à Catherine, sa fille, qui y réside toujours aujourd’hui. Elle nous livre avec tendresse son histoire, et son affection pour le village et les habitants qui l’ont accueillie.

Après un détour par La Maison du Gibassier pour y goûter cette spécialité locale, à base de pâte sablée et d’huile d’olive, Nathalie prend la direction de la ferme de Gerbaud. C’est une ferme pas comme les autres, puisqu’on y cultive... des plantes aromatiques ! Armés de leur faucille dentelée, Paul et Aline initient Nathalie à la cueillette du romarin. Une fois la récolte en poche, la plante est passée au tarare, impressionnante machine traditionnelle tout en bois qui débarrasse les feuilles des impuretés. Une fois cuit à la vapeur, le romarin délivre sa précieuse huile essentielle.

Quoi de mieux qu’une partie de pétanque pour clôturer cette escapade dans le Luberon ? Nathalie prend part à une leçon en compagnie de touristes étrangers initiés à la tradition locale par Johann, au pied du château, à l’ombre des oliviers.

Réagissez à l'émission avec #chroniquesmed

Une émission de 26 minutes réalisée par Emmanuel Besnard.
Une coproduction France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur / 13 Productions.
Diffusion dimanche 19 septembre à 12h55.

Pour aller plus loin :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture idées de sorties sorties et loisirs chroniques méditerranéennes économie tourisme nature luberon parcs et régions naturelles à l'antenne vos rendez-vous