• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Luc Tangorre, “le violeur des quartiers sud de Marseille”, bientôt jugé pour des agressions sexuelles sur fillettes

Luc Tangorre, 1992. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE
Luc Tangorre, 1992. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE

"Le violeur des quartiers sud de Marseille", Luc Tangorre, va être jugé à Nîmes en septembre prochain pour des faits d'agressions sexuelles et d'atteintes sexuelles sur mineur de moins de 15 ans. Les faits remontent à 2014 au Grau-du-Roi. 

Par L.B avec AFP

Luc Tangorre n'en est pas à ses premiers déboires avec la justice. Condamné en 1983 pour quatre viols dans les quartiers sud de Marseille, Luc Tangorre doit comparaître le 12 septembre prochain à Nîmes dans une affaire d'agression sexuelle sur trois fillettes.

Les faits remontent à 2014, au Grau-du-Roi. L'homme de 60 an est accusé d'"agressions sexuelles sur mineur de moins de 15 ans", et "atteinte sexuelle sur mineur de moins de 15 ans". 

Comme le confirme son avocat Me Marc Roux entendu par l'AFP, "le violeur des quartiers sud de Marseille" a fait appel mais celui-ci a été rejeté il y a quelques jours. 
Luc Tangorre, 2014 / © NASSIRA BELMEKKI/LE MIDI LIBRE
Luc Tangorre, 2014 / © NASSIRA BELMEKKI/LE MIDI LIBRE

Des démêlés avec la justice depuis 1983

En 1983, le premier procès de Luc Tangorre a lieu à la cour d'assises d'Aix-en-Provence.

Il condamné à 15 ans de réclusion criminelle pour quatre viols, une tentative et six attentats à la pudeur commis dans les quartiers Sud de Marseille entre 1979 et 1981.

Luc Tangorre clame alors son innoncence et crie à l'erreur judiciaire. 

En 1988, après près de sept ans de détention, il obtient une libération conditionnelle. Mais quelques mois plus tard, il est accusé de viols par deux étudiantes américaines à la Seyne-sur-mer.

En février 1992, il est condamné à 18 ans de réclusion criminelle pour ces viols. Sa famille hurle une nouvelle fois au scandale. 

Libéré en 2000, Luc Tangorre est mis en examen 4 ans plus tard. Il est accusé d'agression sexuelle sur une enfant de douze ans au Grau-du-Roi dans le Gard. Deux autres personnes mineures se joignent à l'accusation. 

Rebelotte en 2017, "Le violeur des quartiers sud de Marseille" est mis en examen pour tentative de corruption de mineur
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Label Tourisme et Handicap, état des lieux.

Les + Lus