• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Luynes : le détenu en cavale depuis la semaine dernière a été interpellé à Manosque

Nouveau bâtiment de la prison de Luynes / © Serge Gueroult
Nouveau bâtiment de la prison de Luynes / © Serge Gueroult

Le détenu de la prison de Luynes, hospitalisé pour une suspicion de tuberculose s'était échappé mercredi dernier. En cavale, les policiers aixois l'ont interpellé hier matin à Manosque, chez sa compagne.

Par Ludovic Moreau

Après six jours de cavale, le détenu de la prison de Luynes, qui s'était évadé de l'hôpital où il avait été admis pour une suspicion de tuberculose, a été interpellé hier matin par des policiers aixois, à Manosque, au domicile de sa compagne.

Le détenu, un cambrioleur récidiviste, était sous le régime de la semi-liberté, mais un soupçon de tubercule avait conduit à son extraction à l'Hôpital d'Aix. Après quelques heures aux urgences, il avait été placé dans une chambre du service de pneumologie, au 2e étage du bâtiment et gardé par deux policiers.

Pour des raisons de risque contagieux, la porte de la chambre était fermée, les policiers situés à l'extérieur. Le détenu a profité de cette opportunité pour casser la chaîne des menottes qui le maintenaient au lit, a débloquer la fenêtre verrouillée et a escalader le mur en nouant les draps de son lit.

Placé en garde à vue dès son interpellation, le détenu devrait comparaître aujourd'hui devant le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence. Si son état de santé le permet, il devrait sûrement regagner la prison de Luynes.

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus