Les malades du Covid-19 contaminent plus de personnes en PACA que dans le reste de la France métropolitaine

D'après les chiffres du mardi 4 août, c'est dans la région PACA que les malades du Covid-19 contaminent le plus de personnes en France métropolitaine. 10 malades vont infecter en moyenne 17 personnes. Ce chiffre est en hausse par rapport à la semaine dernière.
Le taux de reproduction effective du coronavirus est à 1,71 dans la région PACA.
Le taux de reproduction effective du coronavirus est à 1,71 dans la région PACA. © Franz Chavaroche / MaxPPP
Les derniers chiffres de l'épidémie de Covid-19 montrent une augmentation du taux de reproduction - aussi appelé R ou R0 - dans la région PACA. Alors qu'il s'élevait à 1,44 la semaine dernière, au mardi 4 août, le R0 était de 1,71. C'est le taux de reproduction effective le plus haut en France métropolitaine. Cela signifie que 10 malades vont infecter en moyenne 17 personnes.

"Parmi les facteurs d'explications, quand on essaye de qualifier l'évolution de cette situation, on a bien sûr l'évolution du nombre de tests", a détaillé Sébastien Debeaumont, directeur général adjoint de l'Agence régionale de santé (ARS), lors d'une conférence de presse à Marseille ce vendredi 7 août. Dans le cadre d'une campagne massive de tests au niveau national, l'ARS indique que la région est passée de 12 000 tests par semaine à la fin du mois de juin à 24 000 fin juillet.

Le tourisme parmi les causes

Il explique également qu'il y a une incidence très marquée chez les 20-40 ans mais "ce n'est pas une spécificité locale, c'est une tendance de fond". Sébastien Debeaumont, a rappelé l'existence de 16 foyers épidémiques dans la région, dont huit à Marseille, majoritairement liés à l'organisation d'évènements festifs privés ou publics. "Ce n'est pas une surprise parce que la période est propice aux retrouvailles après une période de confinement qui a été longue et dure, explique-t-il. C'est aussi lié bien évidemment à la dimension touristique de notre région avec des flux de population qui sont importants."

Ce jeudi, l'ARS de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur avait relevé le niveau de vigilance des Bouches-du-Rhône de "limité" à "modéré", face aux premiers signes d'une reprise de l'épidémie et à un "relâchement des comportements constaté pendant la période estivale", selon la préfète déléguée à l'égalité des chances, Marie Aubert.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société paca