Match Dortmund-Monaco : rebondissement dans l'enquête

Alors que les Monégasques rentrent d'Allemagne avec une victoire en poche, l'enquête se poursuit sur les explosions qui ont provoqué la déprogrammation du match, mardi 11 avril. Le parquet de Dortmund annonce qu'aucun lien n'a été trouvé entre le suspect arrêté et l'attentat commis.

Le match Dortmund-Monaco s'est déroulé mercredi 12 avril avec un jour de retard, sous haute surveillance
Le match Dortmund-Monaco s'est déroulé mercredi 12 avril avec un jour de retard, sous haute surveillance © SASCHA SCHUERMANN / AFP
Le parquet de Dortmund a annoncé jeudi 12 avril qu'aucun lien n'avait pu être établi entre le suspect islamiste placé en garde à vue, et les explosions survenues mardi près du bus des joueurs de Dortmund, provoquant le report du match au lendemain.
Monaco s'est finalement imposé 3-2, mais l'entraîneur de l'équipe allemande a contesté les circonstances dans lesquelles ses joueurs ont dû affronter l'équipie monégasque.
Le quart-de-finale retour se jouera mercredi 19 avril à 20h45 au stade Louis II. En attendant les Rouge et Blanc doivent se préparer à recevoir Dijon ce samedi 15 avril à 21h, en Ligue 1. Le match a été décalé de quatre heures pour permettre à l'ASM d'avoir un peu de repos, car le calendrier a été très chargé ces dernières semaines et le match de ligue des champions s'est rapproché du week-end de façon imprévue, à cause de l'attentat.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
monaco international as monaco football sport terrorisme faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter