Mondial La Marseillaise à pétanque 2021 : Foyot, Rocher et Robineau démarrent le tournoi en beauté

Après un "All Star Mondial" peu glorieux, la triplette Foyot rentre avec brio dans la compétition du 60e Mondial La Marseillaise à pétanque. Ils battent la famille Tarrazi, dans une ambiance conviviale sur la terre battue de l'hippodrome Borély.

Cette fois-ci, la triplette Foyot est bien réveillée. La veille, elle n'a pas brillé lors du tournoi "All Star Mondial" à Borély, éliminée en demi-finale face à Puccinelli. Mais ce dimanche matin, pour la première partie du Mondial La Marseillaise à pétanque le trio a dévoilé ses talents. 

Face à eux, une famille marseillaise : les Tarrazi. Un père, Renaud, et ses deux fils : Romain et Timothé. Et pour leur premier Mondial tous les trois, ils se frottent aux champions. "Une petite surprise" qu'ils ont pris avec le sourire. 

Un début honorable des outsiders

La triplette Foyot/Rocher/ Robineau se fait légèrement désirer et débarque sur le terrain à 9h15, quelques secondes avant le coup de feu annonçant le début des premières parties.

"On ne pourra pas dire que je suis en retard", lance Foyot dont le bagou n'est plus à démontrer.

Après quelques tirs d'essais rapides pour Dylan Rocher, qui ne manquent pas d'impressionner ses adversaires et le public déjà nombreux autour du terrain, la partie démarre.

La mène 1 permet à la triplette Foyot de prendre 3 points d'entrée de jeu. Mais la famille Tarrazi ne démérite pas et réussit à gagner un point en deuxième mène, notamment grâce à un joli tir de Romain Tarrazi. 

Les trois Marseillais s'accrochent à la troisième mène, marquée par un tir raté de Dylan Rocher - comme quoi, ça peut lui arriver -, et de très jolis tirs de Timothé. Les outsiders prennent un point de plus et remontent 2-3. 

Une boule ratée... et Foyot, Rocher et Robineau s'envolent

La mène 4 est expéditive. Malgré deux beaux tirs signés Romain Tarrazi, Dylan Rocher efface le tableau et noie le bouchon. 

Dylan Rocher est en forme. L'albatros déploie ses ailes majestueuses et prend son envol pour la suite de la partie qui bascule en la faveur de la triplette Foyot. Stéphane Robineau achève la cinquième mène sur deux tirs réussis. 5-2.

Revoir les beaux points de la partie ici :

 Les sourires sont encore là, mais l'énergie et la concentration peine à se maintenir du côté des Tarrazi. Et pour cause. Le rouleau compresseur Rocher efface tous les espoirs. Marco Foyot ouvre la 6e mène sur une très belle boule et ses deux acolytes poursuivent avec brio. 4 points de plus. Et un coup au moral pour le père et ses deux fistons : "elle fait mal celle-là". 

Il est 9h49 et les deux triplettes entament la 7e et dernière mène. Si Renaud Tarrazi réussit une boule pointée, applaudie par le public, cela ne suffira pas. Dylan Rocher fait le job et signe un premier carreau. 

Plus le choix, il faut noyer le bouchon. Timothé s'y colle... en vain. La partie s'achève sur un 13-2 pas déshonorant pour les outsiders. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque