Municipales 2020 : le casse-tête du dépôt des listes pour les petits candidats

Publié le Mis à jour le
Écrit par June Raclet .

Les candidats aux élections municipales avaient jusqu'à ce jeudi 27 février, 18 heures pour déposer leur liste en préfecture. Pour les petits candidats, le chemin est difficile et se solde parfois par un échec.

Depuis 18 heures, les candidats aux élections municipales des 15 et 22 mars prochains ne peuvent plus déposer leur liste à la préfecture. Si pour les partis historiques, le dépôt de liste est presque une formalité, les petits candidats se retrouvent parfois confrontés à de nombreuses difficultés, et certains doivent abandonner.

 

Manque de colistiers pour la liste « Victoires et solidarités » de Valbonne



A Valbonne, Alexandre Ahmed Dakiche a incarné le combat pour la mémoire des harkis. Il se bat notamment pour replacer la nature au cœur de Sophia-Antipolis. 12 personnes l'ont suivi, mais ce n'est pas assez. Il avait besoin de 32 autre colistiers pour pouvoir présenter sa liste.



" Je reconnais m’y être pris un peu tard. J’avais beaucoup d’obligations personnelles et professionnelles et j’ai manqué de temps pour constituer la liste. Ca se fera peut être une prochaine fois, je ne suis pas découragé ", a-t-il déclaré.



Divorce pour la liste du parti animaliste de Nice 



Ce n'est le manque de colistiers qui a empêcher le parti de la cause animale d'aller jusqu'au bout de l'aventure municipale. 



Initialement, le parti animaliste d'Isabelle di Mascio et le Mouvement hommes animaux et nature (MHAN) de Christian Razeau s'étaient alliés pour les municipales. Mais les désaccords entre eux n'ont cessé de grandir, et le parti animaliste s'est retiré de la liste. 



" Au départ, l'alliance semblait être une bonne idée, mais nous nous sommes aperçu en cours de route que l'animal n'était pas au coeur de leurs préoccupations ", commente Isabelle di Mascio. " Ca a été très douloureux de devoir retirer la liste, mais je n'abandonne pas le combat ", ajoute-t-elle. La militante reste correspondante pour le parti animaliste à Nice, et vise les élections législatives dans deux ans.

 

Dossier incomplet pour la liste « Acte 1 l’essentiel c’est nous ! » de Nice



La liste " Acte 1 l'essentiel c'est nous ! "avait réussi de justesse à rassembler le nombre de colistiers nécessaires. Pour une ville de plus de 300 000 habitants, il en faut 69. Mais la liste a été rejetée en préfecture, pour cause de dossier incomplet. " Le fait de rassembler 69 noms à parité en une semaine contre les professionnels de la politique, c'est déjà un peu bousculer le système" , considère Patrice Benoit. 



Lors des précédentes élections municipales de 2014, près de 930 000 candidatures avaient été enregistrées. Leur nombre pourrait dépasser le million cette année. 

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité