Paca : top départ pour la vaccination des 12-17 ans au centre des pompiers de Coudoux

La vaccination pour les moins de 18 ans débute partout en France ce mardi 15 juin. En Provence-Alpes-Côte-d'Azur, plusieurs centaines d'adolescents étaient présents dès le matin, accompagnés de leurs parents, afin de recevoir leur première dose.  

Prune, 12 ans, est venue se faire vacciner dès mardi matin, accompagnée de son frère et de son père
Prune, 12 ans, est venue se faire vacciner dès mardi matin, accompagnée de son frère et de son père © Sophie Accarias/FTV

C'est une nouvelle étape de la campagne de vaccination qui s'ouvre aujourd'hui : celle des adolescents âgés de 12 à 17 ans. Dès ce mardi 15 juin, ils sont attendus dans les centres de vaccination avec un accompagnateur pour recevoir à leur tour une dose de Pfizer/BioNTech.

Au vaccinodrome de Coudoux (Bouches-du-Rhône), où les pompiers du centre départemental vaccinent les adultes depuis plusieurs semaines, des dizaines de jeunes faisaient déjà la queue ce matin dès 8h15. 

Ces derniers veulent parier sur le succès de cette nouvelle étape de la vaccination. "Ils sont plus sensibilisés avec les réseaux sociaux, ils sont motivés pour le faire et retrouver une vie normale à l'école", espère une représentante des sapeurs-pompiers déployés à Coudoux. 

Pour certains parents, la vaccination des enfants servira surtout de sésame pour les vacances d'été 2021. "On part en Corse une semaine, on a besoin du passeport vaccinal", explique Sébastien Slim, qui avait amené ses deux enfants au centre de Coudoux ce matin. 

Mais aussi à Nice :

Le lancement de la vaccination chez les adolescents devrait permettre d'atteindre plus rapidement l'immunité collective, avait expliqué le ministre de la Santé Olivier Véran, et aussi de limiter aussi les fermetures de classe. 

Au total, une centaine d'entre eux avaient reçu ce matin leur première dose de Pfizer/BioNTech, seul vaccin autorisé pour les adolescents à ce stade. Pour celà, ils doivent absolument être accompagnés, donner leur accord, et avoir en poche leur autorisation parentale.

Dans l'Hexagone, 30 millions de personnes ont déjà reçu une première dose de sérum. En région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, plus de 2 millions de personnes ont été vaccinées à ce jour :

Dans les prochaines semaines, d'autres vaccins pourraient également être autorisés pour cette tranche d'âge. 

Certains observateurs comme le Comité national d’éthique (CCNE) ou la Haute autorité de Santé ont déploré une ouverture à la vaccination prématurée, alors que seulement 57% de la population adulte française a reçu au moins une dose. 

Dans d'autres pays comme les Etats-Unis, la vaccination des adolescents a débuté à l'inverse depuis plusieurs mois, et près de 3 millions d'enfants ont déjà été vaccinés. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société vaccins - covid-19 covid-19 jeunesse famille