Paca : un appel est lancé aux chefs d'entreprise "libérez vos salariés pompiers volontaires"

Les pompiers sont épuisés, ils ont besoin de relève. Un message est lancé aux chefs d'entreprise pour libérer leurs salariés pompiers volontaires. Un message fort venu du monde de l'entreprise et des responsables des pompiers.

Epuisés en quelques jours par la violence de l'incendie dans le Var, les pompiers ont besoin d'être remplacés. La CPME Sud, confédération des petites et moyennes entreprises, lance un appel aux chefs d'entreprise de la région. Un appel à leur esprit civique pour libérer les pompiers volontaires de leurs obligations professionnelles.   

"Le département du Var est en proie aux flammes depuis le début de la semaine. 1200 pompiers professionnels sont sur place pour tenter de venir à bout de cette situation catastrophique. Les hommes sur place sont épuisés, et ils ont besoin d’une relève",  écrit Alain Gargani, Président de la CPME Sud, "C’est pour cette raison que je demande aux patrons de favoriser la disponibilité de leurs salariés qui se sont engagés comme sapeur-pompier volontaire afin qu’ils puissent se rendre sur place (...) Il est inconcevable que des salariés aient à poser des jours de congés pour venir en aide aux pompiers professionnels et pour assister les populations fragilisées."

"Nos hommes sont éreintés"

Les sapeurs-pompiers déplorent à ce jour que les effectifs volontaires ne soient pas majoritairement libérés par les employeurs. "Tous les renforts sont les bienvenus, et les pompiers volontaires sont appelés à venir nous rejoindre pour lutter contre cet incendie. Le risque de reprise n’est pas écarté. Nos hommes sont éreintés. Ils ont besoin de reprendre des forces. L'orientation du vent est encore très variable et le retour du Mistral est attendu ce week-end" déclare Grégory Allione, Directeur du service départemental d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône.

"Ils ont besoin d'être épaulés"

"1200 hommes oeuvrent sans relâche depuis 5 jours. Ils ont besoin d’être épaulés. Une immense chaine de solidarité s’est immédiatement mise en place de la part des citoyens. Des dons affluent de toutes parts. Nous souhaitons que cette générosité se traduise pour les entreprises par la libération des pompiers volontaires." explique Bernard Schifano, chargé de mission au service départemental d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône. "Par ailleurs, ce renfort d’effectif permettra de déployer encore plus d’hommes pour tenter d’éviter les reprises de feu que nous craignons ce week-end." 

Ce message adressé aux dirigeants d'entreprise est clair et unanime. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca incendie faits divers pompiers entreprises économie