Cet article date de plus de 5 ans

PACA : une cascade de festivités annulées

Plus envie de faire la fête après l'attentat de Nice. Trop peur, ou envie de rendre hommage aux victimes... De nombreuses manifestations ont été annulées courant juillet. Et le phénomène se poursuit en août. 
Scène et salle vides (photo d'illustration)
Scène et salle vides (photo d'illustration) © ANTHONY WALLACE / AFP

Pas de meeting aérien dans le ciel de Marseille cet été. Et pas de feu d'artifice non plus. La démonstration de la Patrouille de France réunit plus de 100.000 spectateurs habituellement. La plupart se retrouve sur les plages du Prado et alentours. 4 kilomètres à sécuriser, c'est beaucoup trop, le maire décide d'annuler.    
Le festival Ciné en Plein Air a 20 ans. Chaque soir, il réunit 4 à 700 personnes. Elles sont dehors, en pleine rue, impossible de les protéger. La responsable nous dit qu'on ne lui a pas interdit de maintenir ses projections, mais on le lui a fortement déconseillé de le faire, en filigranes. 

Marseille prend au sérieux la menace énoncée par Daesh. La Nuit des Etoiles est également annulée. Un ciel bien vide pendant tout l'été.

durée de la vidéo: 01 min 53
Annulation de festivités après l'attentat de Nice


Manifestations annulées au mois d'août :

- Nice : Prom'Party, les 15 et 28
- Marseille : Meeting aérien de la Patrouille de France , le 13
- Marseille : Ciné Plein-Air, du 5 au 19
- Marseille : Nuit des étoiles, le 5
- Grasse : 70ème fête du Jasmin, principaux événements annulés les 5, 6 et 7
- Avignon : Spectacle pyrotechnique, le 25
- La Seyne-sur-Mer : Feu d'artifice, le 15

La liste n'est évidemment pas exhaustive.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de nice fêtes locales culture hommage société festival