• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Le palmarès des Pavillons bleus 2018 encore très généreux avec la région PACA

La région compte 29 communes à être labellisées Pavillon bleu par l'association Teragir / © Daniel Janin (AFP)
La région compte 29 communes à être labellisées Pavillon bleu par l'association Teragir / © Daniel Janin (AFP)

Pour son trente-troisième palmarès, le label Pavillon bleu décerne sa distinction aux ports de plaisance et plages inscrits dans une démarche environnementale, notamment dans la gestion de l'eau. La région PACA est encore une fois très gâtée, avec 29 communes et 29 ports "bleus".

Par Quentin Corcelle

L'association Teragir, qui porte l'initiative Pavillon bleu, a décerné son label pour l'année 2018 aux plages et ports de la France entière. Sur le territoire, pas moins de 399 plages et 107 ports regroupés en 186 communes ont été primés. Ils pourront donc afficher pendant un an le logo Pavillon bleu.
En région PACA,  89 plages et 29 ports répartis sur 29 communes ont été récompensés par le label cette année.


Un label établi sur des critères précis


La région est compte donc plus de 22% des plages labellisées Pavillon bleu. Que ce soit dans les grandes villes comme Toulon ou Nice, les plages portant le logo Pavillon bleu sont censées garantir un environnement de qualité propice au tourisme. C'est en tout cas ce que veut l'association Teragir, présente avec son label dans 46 pays.
Le label est attribué sur des critères précis déterminés par le jury Pavillon bleu.
Si ils ne sont pas connus du grand public, ils sont classés en quatre catégories : les critères touchant à l'éducation à l'environnement, la gestion des déchets, la gestion de l'eau, et à l'environnement général. 


Un label mais des resposabilités


Si ce label est un atout touristique, il demande de l'investissement de la part des plages et des ports concernés. Ils doivent participer à l'éducation à l'environnement, notamment grâce à des campagnes d'affichage de panneaux informatifs et garantir la propreté des sites tout au long de l'année. Les lieux labellisés seront aussi controllés par l'association lors de la saison estivale 2018.

A lire aussi

Sur le même sujet

Marseille : la journée des blessés de guerre

Les + Lus