A partir du 1er septembre: le 3117 devient le numéro d'appel d'urgence SNCF

Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, a précisé que "le plan opérationnel des fouilles de bagages est secret", tout en soulignant qu'elles vont "se multiplier". / © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, a précisé que "le plan opérationnel des fouilles de bagages est secret", tout en soulignant qu'elles vont "se multiplier". / © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Fouilles aléatoires des bagages et numéro d'appel d'urgence. Suite à l'attentat déjoué dans le Thalys, la mise en place d'un numéro national de signalement des situations anormales dans les gares et les trains à partir du 1e septembre et le renforcement des contrôles sont annoncés et font polémique.

Par @annelehars

Dès ce 1er septembre, un numéro de téléphone (déjà existant sur les lignes TER en région parisienne) sera étendu au plan national, il s'agit du 3117.
En composant ce numéro gratuit, tous les voyageurs pourront signaler des situations anormales dans toutes les gares et dans les trains.

La SNCF va par ailleurs renforcer le nombre et la visibilité des messages de vigilance dans les gares.

Alain Vidalies: "Mieux vaut "discriminer" lors de contrôles que "rester spectateurs"

"Nous allons continuer à renforcer les mesures de sécurité, ça veut dire être très présents avec des moyens humains, militaires, policiers, notamment sur ce qu'on appelle le contrôle aléatoire des bagages, qu'il faut renforcer", a indiqué Alain Vidalies, secrétaire d'état aux transports ce lundi matin. Et d'ajouter; "Chaque fois qu'on parle de fouilles aléatoires, il y a quelqu'un qui dit +ça risque d'être discriminatoire+, moi je préfère qu'on discrimine effectivement pour être efficaces plutôt que de rester spectateurs".

Interview du secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies sur Europe 1 ce lundi :

 

Sur le même sujet

Marseille : marche blanche pour Engin

Les + Lus