• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

“Péage gratuit” des gilets jaunes : Vinci Autoroutes renonce à faire payer les automobilistes

Décembre 2018 - Barrage filtrant de gilets jaunes au péage de La Barque (Bouches-du-Rhône). / © SPEICH Frederic
Décembre 2018 - Barrage filtrant de gilets jaunes au péage de La Barque (Bouches-du-Rhône). / © SPEICH Frederic

Le groupe Vinci Autoroutes indique mardi dans un communiqué, qu'il renonce à faire payer les automobilistes passés gratuitement aux péages des autoroutes, à l'occasion des manifestations de "gilets jaunes".

Par GB avec AFP / France 3 Provence-Alpes

La société d'autoroutes estime que sa démarche a été "mal comprise". "Cette procédure sans doute insuffisamment expliquée, donc mal comprise, a suscité depuis hier un grand nombre de réactions négatives", a reconnu Vinci dans un communiqué.

Vinci s'est attiré les foudres des "gilets jaunes", de députés, mais aussi du gouvernement en affirmant vouloir faire payer les automobilistes passés gratuitement aux péages, devenus pour ce mouvement populaire, un symbole de taxes indues.
Sur les réseaux sociaux, l'annonce lundi de cette "chasse" aux automobilistes avait provoqué de vives réactions. Le groupe s'était défendu de ne vouloir qu'"appliquer le code de la route qui stipule que l'acquittement du péage est une obligation et que s'y soustraire est une infraction".

Vinci Autoroutes ambitionnait d'envoyer un courrier de régularisation aux automobilistes dont les plaques d'immatriculation auraient été détectées à l'entrée et à la sortie des autoroutes.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Paca : Renaud Muselier appelle à stopper les manifestations

Les + Lus