Une image positive, celle de la pose ce mardi  28 avril du dernier tronçon du nouveau pont à Gênes. Un ouvrage reconstruit après l'effondrement qui avait fait 43 morts en 2018.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Malgré le confinement imposé depuis le 10 mars en Italie, où environ 27.000 personnes ont été tuées par la pandémie, la construction de l'édifice a continué de jour comme de nuit à Gênes, grande ville portuaire du nord-ouest du pays.

Giuseppe Conte "Aujourd'hui, une lueur depuis Gênes donne espoir à toute l'Italie".

Le nouveau pont "est un chantier symbole pour toute l'Italie, c'est le chantier de l'Italie qui sait se relever, qui se retrousse les manches, qui ne se laisse pas abattre, ne se laisse pas aller", a-t-il ajouté.

La pose du dernier tronçon de ce viaduc d'environ un kilomètre de long est un temps fort de cette reconstruction.
Le pont devra encore être recouvert d'asphalte, des panneaux solaires et des coupe-vent transparents
devront être installés. Ensuite viendra le temps des tests. 
Le nouveau pont a été conçu par l'architecte vedette Renzo Piano, natif de Gênes, qui a dessiné, entre autres, le Centre Pompidou et le nouveau Palais de justice de Paris, ou encore la tour The Shard à Londres.Les autorités esprèrent pouvoir voir circuler les premières voitures d'ici la fin du mois de juillet.
   
Le 14 août 2018, sous une pluie battante, le pont autoroutier Morandi, avait entraîné dans sa chute des dizaines de véhicules. Parmi les 43 victimes se trouvaient quatre enfants.
   - Avec AFP