Pollution à l'ozone : alerte de niveau 2 déclenchée mercredi dans les Bouches-du-Rhône, le Var, les Alpes-Maritimes et le Vaucluse

Quatre des six départements de Provence-Alpes-Côte d'Azur passent, ce mercredi 23 août, en alerte pollution de l'air de niveau 2.

C'est un corollaire de la vague de chaleur exceptionnelle qui traverse la région. Alors que la quasi-totalité des départements de PACA sont en alerte orange canicule, et même rouge pour le Vaucluse, quatre des six départements viennent d'être placés en alerte pollution de l'air de niveau 2, le niveau maximal pour mercredi : les Bouches-du-Rhône, le Var, les Alpes-Maritimes et le Vaucluse. Les Alpes-de-Haute-Provence passent en alerte de niveau 1.

L'alerte de niveau 2 implique une vigilance renforcée pour tout public.

Les recommandations sanitaires et comportementales liées à ce seuil d'alerte sont les suivantes :

Pour protéger votre santé :
– Réduisez vos activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions).
– En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.
– Si vous êtes sensible ou vulnérable, privilégiez les sorties les plus brèves, celles qui sollicitent le moins d’effort et évitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe (7h-10h / 16h-19h).

Dans le secteur des transports :
- Abaissement de 20 km/h des vitesses maximales autorisées sur les voiries, sans toutefois descendre en dessous de 70 km/h.
- Renforcement des contrôles de vitesse.

Dans le secteur industriel :
Les émetteurs industriels mettent en oeuvre les prescriptions particulières prévues dans les autorisations d’exploitation des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE).

Dans le secteur résidentiel et tertiaire :
– Report des travaux d’entretien ou de nettoyage effectués par la population ou les collectivités territoriales avec des outils non-électriques (tondeuse, taille-haie…) ou des produits à base de solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobiles…).
– Interdiction stricte des brûlages à l’air libre des déchets verts (suspension des dérogations).
– Suspension de l’utilisation d’appareils de combustion de biomasse non-performants ou groupes électrogènes.

Dans le secteur agricole :
- Suspendre la pratique de l’écobuage et les opérations de brûlage à l’air libre des sous-produits agricoles.
– Report des épandages de fertilisants minéraux et organiques en tenant compte des contraintes déjà prévues par les programmes d’actions pris au titre de la directive 91/676/CEE du Conseil du 12 décembre 1991 concernant la protection des eaux contre la pollution par les nitrates à partir de sources agricoles.

Pour aider à améliorer la qualité de l’air :
– Limitez vos déplacements privés et professionnels, ainsi que l’usage de véhicules automobiles en privilégiant le covoiturage et les transports en commun.
– Privilégiez les trajets courts et les modes de déplacements non-polluants (marche, vélo…).
– Respectez l’interdiction des brûlages à l’air libre et l’encadrement de dérogations.
– Maîtrisez la température dans les bâtiments (chauffage ou climatisation) ;
– Reportez les travaux d’entretien ou nettoyage nécessitant l’utilisation de solvants, peintures ou vernis.

Le préfet du Var insiste, il "invite les conducteurs de véhicules à limiter leurs déplacements, en privilégiant le covoiturage et les transports en commun", pour réduire les émissions polluantes.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité