Cet article date de plus de 5 ans

Le Pont-du Gard accueille une exposition sur les Gaulois

Du 16 avril au 13 novembre cette exposition permet de mieux connaître "nos ancêtres" celtes . le Pont du Gard, situé sur la commune de Vers-Pont-du-Gard, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, expose ce volet totalement inédit sur les Gaulois du Sud.

Le site du Pont-du-Gard
Le site du Pont-du-Gard © Photo AFP : Pascal Guyot
Si la partie dédiée aux Gaulois du nord et du centre a été conçue et présentée par la Cité des Sciences et de l'Industrie, le Pont du Gard, situé sur la commune de Vers-Pont-du-Gard et inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, expose un volet totalement inédit sur les Gaulois du Sud.

Ces peuples de Gaule méridionale "présentent une indéniable originalité", souligne l'archéologue Catherine Py, commissaire scientifique de l'exposition. Notamment en raison de "leurs contacts et leurs relations avec les civilisations du bassin méditerranéen, grecque et romaine en particulier, plus précoces dans le sud, - 600 avant J.-C. pour les Grecs avec la fondation de Marseille et 120 avant J.-C. pour la colonisation romaine de la Gaule transalpine."

Une exposition avec des objets emblématiques

Des objets emblématiques de ces Gaulois du sud sont présentés tel ce crâne encloué du Musée d'Ullastret (Catalogne, Espagne) ou un moulage du buste du "guerrier du Grézan", une des pièces maîtresses de la sculpture gauloise méridionale, prêté par le musée archéologique de Nîmes. Mais pourquoi accueillir sur le site d'un monument construit par les Romains leurs ennemis gaulois ? Patrick Malavieille, président de l'Etablissement public de coopération culturelle du Pont du Gard répond 

Le site du Pont du Gard est certes sublimé par la présence de cet emblématique aqueduc romain, construit au premier siècle de notre ère pour autant, ce monument antique est niché dans la garrigue, au coeur d'une vallée, vaste lieu occupé et exploité par les hommes bien avant la romanité... Les populations qui occupaient ce territoire, avant que les Romains n'arrivent sur les lieux, étaient des Celtes, appelés Volques Arécomiques (le peuple fertile) dans la région de Nîmes. En 2016, nous avons donc souhaité les mettre à l'honneur, ainsi que tous les peuples de Gaule du sud et du nord.


Les Gaulois ne constituaient pas un peuple ou une nation et ne connaissaient aucune unité étatique ou politique. Ils regroupaient 100 à 150 groupes de opulations, extrêmement diverses et souvent en conflit. L'exposition aborde notamment l'organisation de la société, la culture et le mode de vie des hommes qui occupaient il y plus de 2.000 ans le territoire géographique de la France actuelle. Elle s'accompagne d'un vaste programme d'animations, d'ateliers et de conférences.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture histoire sorties et loisirs